Obtenir son permis de conduire via l'Agence nationale des titres sécurisés peut être un cauchemar | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
permis de conduire
permis de conduire
©DR

Kafka

Obtenir son permis de conduire via l'Agence nationale des titres sécurisés peut être un cauchemar

Après une suspension, ou une annulation récupérer un permis peut être une mission difficile

Tous les jours, maître Rémy Josseaume, avocat spécialisé en droit de l’automobile reçoit des conducteurs désemparés qui ne parviennent pas à refaire leur permis de conduire. Un titre sans lequel ils ne peuvent ni prendre le volant ni être assuré raconte Le Figaro.

Selon les conducteurs qui ont des soucis à n'en plus finir, "le responsable de cette situation est l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) qui, depuis la dématérialisation des procédures en 2017 et la fermeture des guichets dans les préfectures est leur seul interlocuteur".

L’ANTS, qui par ailleurs édite convenablement des millions de titres chaque année, est démunie, selon l’avocat, dès qu’il y a un grain de sable, la machine s’enraye pendant des semaines ou même des mois. «Car derrière la fabrication d’un permis, plusieurs services sont sollicités et les défaillances révèlent souvent un problème de coordination entre eux», explique l’un des agents du Défenseur des droits.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !