Nucléaire iranien : Emmanuel Macron serait pessimiste sur l'avenir de l'accord | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Nucléaire iranien : Emmanuel Macron serait pessimiste sur l'avenir de l'accord
©LUDOVIC MARIN / AFP

Déception...

Nucléaire iranien : Emmanuel Macron serait pessimiste sur l'avenir de l'accord

"L'analyse rationnelle de la totalité" des déclarations de Donald Trump "ne m'incite pas à penser qu'il fera tout pour maintenir", a assuré le chef de l’Etat.

Alors que Donald Trump, fervent opposant à l'accord iranien, doit annoncer le 12 mai s'il "déchire" ce texte, Emmanuel Macron, qui était venu aux Etats-Unis pour plaider pour un "nouvel accord" plus complet, semble se montrer de plus en plus pessimiste sur la question.

"Je ne suis ni Sisyphe ni Sacher-Masoch"

"Je n'ai aucune information d'initié" mais "il m'a semblé encore hier qu'il n'avait pas une volonté farouche de le [l’accord iranien, NDLR] défendre", a lancé le chef de l’Etat lors d'une conférence de presse, rappelant que Donald Trump avait fait de la sortie de cet accord "un engagement de campagne qu'il a pris de longue date". "L'analyse rationnelle de la totalité de ses déclarations ne m'incite pas à penser qu'il fera tout pour maintenir" l'accord signé en juillet 2015 avec l'Iran pour empêcher la République islamique de se doter de la bombe atomique.

Interrogé sur le fait que cette décision serait un échec pour lui, Emmanuel Macron a déclaré que "(s)on action n'est pas de faire revenir Donald Trump sur les engagements qu'il prend chaque jour".  "Je ne suis ni Sisyphe ni Sacher-Masoch", a-t-il indiqué, assurant toutefois qu’il allait continuer à défendre le texte.

Lu sur L'Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !