Nigéria : 47 collégiens meurent dans un attentat-suicide | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le groupe Boko Haram est suspecté d'être à l'origine de l'explosion
Le groupe Boko Haram est suspecté d'être à l'origine de l'explosion
©

l'horreur

Nigéria : 47 collégiens meurent dans un attentat-suicide

Le kamikaze s'était déguisé en écolier pour entrer dans l'établissement.

47 morts et 79 blessés, c'est le bilan d'une violente attaque perpétrée lundi 10 novembre par un kamikaze dans un collège-lycée du nord-est du Nigéria. Le kamikaze portait un costume d'écolier pour pénétrer dans l'établissement sans éveiller les soupçons.

Selon Al Jazeera, l'explosion a eu lieu à Potiskum, dans l'état de Yobe à 100 mètres d'un hôpital qui a reçu de nombreux étudiants après la déflagration.

La police nigériane a accusé le groupe armé Boko Haram dont le nom signifie "l'enseignement occidental est péché" et qui s'en prend souvent aux écoliers. Plus de 200 étudiantes ont été enlevées il y a six mois, dans le but d'être converties à l'Islam et mariées.

 A l'époque, ce rapt massif avait entraîné une vive émotion dans le monde entier. Aujourd'hui encore, le sort de ces filles n'est toujours réglé malgré les tentatives de négociations pour leur libération.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !