Sarkozy en Afghanistan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Sarkozy en Afghanistan
©

Visite surprise

Sarkozy en Afghanistan

Le chef de l'Etat confirme le retrait de 1 000 soldats français d'ici à fin 2012 lors d'un déplacement de 5 heures à Kaboul.

La visite avait été préparée dans le plus grand secret, et aurait pu être annulée à tout moment pour des raisons de sécurité. Le site de l'Elysée affichait même un déplacement du président en province, ce mardi 12 juillet, pour brouiller les pistes.


Nicolas Sarkozy est donc arrivé à Kaboul ce matin, pour sa troisième visite sur le terrain depuis le début de l'engagement français en Afghanistan. Le chef de l'Etat s'est immédiatement rendu sur la base avancée de Tora où il devrait s'exprimer devant les soldats français pour notamment confirmer le départ de 1 000 militaires d'ici à fin 2012 (soit un quart des effectifs tricolores). "Il faut savoir finir une guerre", a expliqué le président de la République.

Nicolas Sarkozy doit ensuite rencontrer le général David Petraeus, commandant en chef de l'Isaf, ainsi que le président afghan Hamid Karzaï.

Cette visite intervient au lendemain de la mort d'un 64ème soldat français, tué d'une rafale accidentellement tirée par un autre militaire français.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !