Nicolas Sarkozy remporte le "prix du menteur en politique" 2014 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy remporte le "prix du menteur en politique" 2014
©Reuters

Lauréat

Nicolas Sarkozy remporte le "prix du menteur en politique" 2014

Jérôme Cahuzac est récompensé pour l’ensemble de son œuvre, Jean-Pierre Jouyet reçoit le prix "Un certain regard".

Nicolas Sarkozy s'est vu décerner ce vendredi 6 février le grand prix du menteur en politique 2014 "pour ses 17 mensonges répétés en boucle pendant sa campagne de réélection à la présidence de l’UMP".

Une "distinction décernée avec humour pour inciter la classe politique à moins mentir, pour sensibiliser le journalisme politique à l’importance du fact-checking, et pour encourager le grand public à vérifier la véracité de ce que dit le personnel politique", explique sur son blog le politologue Thomas Guénolé président du jury et créateur du prix.

Le prix créé le 19 janvier dernier a vocation à être décerné chaque début d’année, pour les mensonges politiques de l’année précédente. Le jury du prix est composé de journalistes, notamment spécialisés en fact-checking politique, du Figaro, de Libération, de Slate, de RMC ou encore du Monde. 

Nicolas Sarkozy n’est pas le seul à avoir été récompensé. Le prix spécial du jury, a été attribué à Jérôme Cahuzac pour l’ensemble de son œuvre. Le Prix "Un certain regard"  a été accordé au secrétaire général de l’Elysée, Jean-Pierre Jouyet, "pour son poker menteur raté dans l’affaire Jouyet-Fillon, car démentir son propre démenti repousse les limites de la créativité mensongère."

Lu sur le blog de Thomas Guénolé

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !