Nicolas Sarkozy parlera aux Français fin janvier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Nicolas Sarkozy parlera aux Français fin janvier
©

Effet d'annonce

Nicolas Sarkozy parlera aux Français fin janvier

Le président présentera "les décisions importantes qu’il faut prendre sans perdre de temps".

Tenter de rassurer. C'est manifestement l'objectif que s'est fixé Nicolas Sarkozy pour la "fin du mois", moment auquel il a annoncé qu'il "parlerait aux Français". Le but est d'abord de présenter les réformes qui seront décidées après le sommet social de l'Elysée, prévu pour mercredi 18 janvier. "Je parlerai aux Français à la fin du mois, je leur dirai les décisions importantes qu’il faut prendre sans perdre de temps", a déclaré le chef de l'Etat au cours d'un déplacement à Amboise dimanche. 

Il s'agira ainsi de parler de la crise et de sa gravité : "je leur dirai que la crise peut être surmontée, pourvu que nous ayons la volonté collective et la force de réformer notre pays".Jugeant qu'"on ne répond pas à une crise par l'agitation, par l'emportement", il a estimé qu'il fallait "résister", "se battre" et "faire preuve de sang-froid".Il a souligné avoir déjà dit que la crise était "une épreuve qu’il ne fallait ni sous-estimer, ni dramatiser à l’excès", dans des termes de ceux employés par François FiIlon samedi.

Lors du sommet social de l'Elysée mercredi, différentes mesures doivent être débattues, comme l’instauration d’une TVA sociale, des accords de modulation du temps de travail en vue de renforcer la compétitivité dans les entreprises ou une taxe sur les transactions financières.

Mais malgré l'annonce de ce rendez-vous avec les citoyens, Sarkozy n’a pas commenté la dégradation de la note de la dette française par Standard and Poor's. Peut-être se réserve-t-il cet exercice pour dans quelques semaines.

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !