Départementales ou une victoire pour Nicolas Sarkozy : "l’alternance est en marche et rien ne l’arrêtera" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy tient sa première victoire
Nicolas Sarkozy tient sa première victoire
©Reuters

Opposition de force

Départementales ou une victoire pour Nicolas Sarkozy : "l’alternance est en marche et rien ne l’arrêtera"

Avec cette première victoire électorale, le président de l'UMP tient son premier succès depuis son retour sur le devant de la scène politique. Reste à confirmer au second tour.

Dimanche soir, la mine grave de Nicolas Sarkozy tranchait avec les très bons résultats que la droite et le centre venaient d'obtenir. Si la déroute de la gauche semblait inévitable, comme c'est le cas des partis au pouvoir lors des scrutins intermédiaires, le score élevé face à un Front national finalement moins fort que prévu, a de quoi réjouir l'UMP.

"Je continuerai à faire de l’unité et du rassemblement de notre famille politique notre priorité" se contente d'affirmer Nicolas Sarkozy, dans une brève allocution. Il le sait, cette victoire pose aussi de nouveaux défis comme l'absence de reports de voix pour le second tour ou encore la validation officieuse de la stratégie Juppé.

A LIRE AUSSI - Victoire de l’UMP : Nicolas Sarkozy face au défi de la transformation de l’essai pour 2017

Heureusement pour lui, ses lieutenants se chargent de se réjouir pour lui. "C’est incontestablement une victoire pour lui car c’est la première étape de la reconstruction qu’il porte", explique au Monde Laurent Wauquiez, le secrétaire général de l’UMP. D'ailleurs, dans les coulisses, le chef de la droite jubile. "Il était euphorique" raconte un cadre du parti au journal Marianne. "Il considère qu'il a gagné et voit ça comme une victoire personnelle."

Beaucoup annoncent désormais le retour du «vrai» Sarkozy, comme ce proche de l'ancien chef d'Etat : "il a fait le gentil, il a ramené tout le monde à la maison... Maintenant il va refaire de la politique." D'ailleurs, l’intéressé lui-même a terminé son allocution par une phrase en forme d'annonce quasi-guerrière : "L’alternance est en marche et rien ne l’arrêtera."

A LIRE AUSSI EN DIRECT - Résultats du 1er tour des élections départementales : l'UMP a le sourire, le FN légèrement déçu, le PS en quête de solutions après son nouvel échec

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !