Nicolas Hulot : "C'est chiant du matin au soir d'être ministre !" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Hulot : "C'est chiant du matin au soir d'être ministre !"
©JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Les réactions de la matinée

Nicolas Hulot : "C'est chiant du matin au soir d'être ministre !"

Et aussi : Christophe Castaner, Florian Philippot, Rachid Temal…

Nicolas Hulot (France Inter) : Je pense qu'il y a une mutation qui est en marche, qu'elle se fasse avec un peu de temps, c'est normal compte tenu de la diversité de nos parcours de vie. Mais j'ai franchement le sentiment - d'ailleurs si j'avais pas ce sentiment, pourquoi voulez-vous que je reste ? C'est chiant du matin au soir d'être ministre ! Ça n'a d'intérêt que si vous avez le sentiment de faire avancer les choses et j'ai non seulement ce sentiment [mais] la conviction, et je peux en faire la démonstration, qu'on fait avancer les choses.

Christophe Castaner (RTL) : "S'il y a bien un sujet où [Mélenchon] ne m'a pas convaincu c'est celui de la laïcité. On voit d'ailleurs comment son groupe, et pourtant ils ne sont pas très nombreux, portent des positions totalement différentes. Ils veulent du coup radicaliser." Il pointe en particulier "le moment où il explique que Manuel Valls est d'extrême-droite."

Florian Philippot (Cnews) : "Nous ne pouvons pas être alliés avec Mélenchon mais nous appelons ses électeurs patriotes déçus par ses ambiguïtés à nous rejoindre (…) Mélenchon a un problème avec l'islamisme. Il laisse dire à ses députés, comme Obono, des choses inacceptables."

Rachid Temal (France Info) : "Aujourd'hui, il faut aussi démontrer aux électeurs de gauche ce que nous avons à proposer, puis à l'ensemble des Français. C'est un travail qui sera long et qui n'est pas simple (…) Je pense que le Parti socialiste doit démontrer son utilité à la société française. Je pense qu'il peut le faire, il l'a démontré par le passé. La question de la disparition du PS est un vieux débat."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !