Netanyahou aurait démenti les rumeurs autour de son fils | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Benyamin Netanyahou obligé de s'expliquer au sujet des rumeurs autour de son fils
Benyamin Netanyahou obligé de s'expliquer au sujet des rumeurs autour de son fils
©Reuters

Polémique

Netanyahou aurait démenti les rumeurs autour de son fils

Le fils du premier ministre israélien, Yair Netanyahou (23 ans),vivrait une histoire d’amour avec une étudiante norvégienne, Sandra Leikanger (25 ans), qui n’est pas juive.

La polémique enfle depuis trois jours autour de Benyamin Netanyahou. Le premier ministre aurait en effet démenti auprès du chef de file du parti ultraorthodoxe séfarade Shass, Arieh Deri, la supposée relation entre son fils, Yair, et l’étudiante norvégienne Erna Solberg. Ce dernier avait déclaré : "J'essaie de ne pas formuler de critiques personnelles mais si cela est vrai, à Dieu ne plaise, ce n'est pas seulement un problème personnel mais un symbole pour le peuple juif."

Par ailleurs, l’organisation Lehva, qui souhaite "prévenir l’assimilation sur la Terre sainte", a demandé au premier ministre "d’empêcher cette relation ". Son directeur, Bentzi Gopshtain avait prévenu : "vos petits-enfants, comme vous le savez, ne seront pas juifs". Des photographies publiées par le journal Dagen ont montré Yair Netanyahou et Sandra Leikanger lors d’un voyage en Norvège. Ils auraient fait connaissance au centre interdisciplinaire d’Hertzliya, au nord de Tel Aviv. Le député du Shass Nissim Ze’ev a affirmé que "cette situation pose un grand problème. En tant que premier ministre d'Israël et du peuple juif, il doit montrer son sens des responsabilités nationales jusque dans les valeurs qu'il inculque à sa famille. Tout juif qui veut préserver ses racines veut que son fils épouse une fille juive. Nous ne manquons pas de jeunes femmes belles et talentueuses." Pour rappel, Benyamin Netanyahou avait déjà épousé une Anglaise non-juive en 1984.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !