Négationnisme : Vincent Reynouard condamné à de la prison ferme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Négationnisme : Vincent Reynouard condamné à de la prison ferme
©

Justice

Négationnisme : Vincent Reynouard condamné à de la prison ferme

Cet ancien enseignant avait diffusé sur internet des vidéos niant les crimes contre l'Humanité qui se sont produits pendant la Seconde guerre mondiale.

Ses idées négationnistes ne sont pas nouvelles. Voilà 15 ans que Vincent Reynouard, ancien enseignant, a été radié par l’Éducation nationale pour avoir développé ses thèses contestant les crimes contre l'Humanité qui se sont déroulés pendant la Seconde guerre mondiale lors de ses cours de Mathématiques. En 2007, il avait été condamné à un an de prison ferme et 10 000 euros d'amende pour avoir publié une brochure contre l'Holocauste.

Mercredi, Vincent Raynouard s'est vu condamner à deux ans de prison ferme par le tribunal de Coutances dans la Manche qui a doublé la peine réclamée par le procureur. Cette audience se concentrait sur la diffusion de vidéos négationnistes sur Internet. Il a également été condamné à verser plusieurs amendes à des associations dont la Licra qui lutte contre le racisme et antisémitisme.

Au début de l'année 2014, l'ancien enseignant de 45 ans avait publié un clip de 45 minutes dans laquelle il contestait la « propagande » réalisée à l'occasion du 70e anniversaire du Débarquement en Normandie en mai dernier. Il dénonçait également un "embrigadement" des collégiens et lycéens français qui s'étaient rendus en visite dans les camps de concentration nazis.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !