Najat Vallaud-Belkacem : "Il faut que François Hollande et Manuel Valls se parlent" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Najat Vallaud-Belkacem : "Il faut que François Hollande et Manuel Valls se parlent"
©Reuters

Médiatrice

Najat Vallaud-Belkacem : "Il faut que François Hollande et Manuel Valls se parlent"

"Je considère que c'est François Hollande qui a la légitimité de se présenter. Mais c'est à lui d'en décider" a estimé la ministre, en évoquant la primaire socialiste.

Malgré les derniers événements, elle en est persuadé : François Hollande et Manuel Valls "ne se présenteront pas l'un contre l'autre", a martelé la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem. Invitée de l'émission Le Grand Jury sur RTL/Le Figaro/LCI, elle a rappelé que le président et son Premier ministre partageaient "le même bilan, les mêmes valeurs, construisent ensemble le projet pour la suite. Ils sont tous les deux socio-démocrates donc ils ne peuvent pas se présenter tous les deux". Avant de poursuivre : "Je considère que et François Hollande et Manuel Valls sont des hommes d'Etat. Je considère aujourd'hui que c'est François Hollande qui a légitimité de se présenter, qu'il a un bon bilan. Mais c'est à lui d'en décider".

"Dans l'absolu", a-t-elle ajouté, c'est une bonne chose d'avoir un Premier ministre qui porte suffisamment haut les valeurs de la social-démocratie pour se tenir prêt le cas échéant si le président de la République n'y allait pas. Je reste sur cette idée-là que le président de la République et le Premier ministre trouveront un terrain d'entente et que si le président de la République n'y va pas, alors le Premier ministre serait en situation pour y aller". Pour la jeune ministre, "il faut qu'ils se parlent."

Dans le JDD de ce dimanche matin, Manuel Valls n'a pas exclu de se présenter à la primaire socialiste de janvier. 

Lu sur RTL.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !