Nabilla : Thomas Vergara assure ne jamais l'avoir tapée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Nabilla a été placée en détention
Nabilla a été placée en détention
©Capture Facebook

Feuilleton

Nabilla : Thomas Vergara assure ne jamais l'avoir tapée

Le jeune homme s'est confié pour la première fois dimanche dans Sept à huit sur TF1. Il a tenté de protéger la star de télé-réalité.

"Elle et moi on s'est disputé des milliers de fois (...) C'est une relation vraiment très passionnelle. Il n'y a qu'elle et moi qui sachions l'amour qu'on a l'un pour l'autre. Personne ne peut comprendre ce que l'on ressent l'un pour l'autre". Quand Thomas Vergara parle de Nabilla, les larmes ne sont pas loin. Dimanche dans Sept à Huit sur TF1, le jeune homme s'est confié pour la première fois depuis son agression supposée par la star de télé-réalité. Et visiblement, il n'en veut pas à sa petite amie.

Ne dévoilant pas le fond de l'affaire car réservant au juge sa version des faits, il tente de protéger Nabilla. "Je me suis pris des coups. (...) Je ne lui en veux pas, elle a un problème (...) On est juste deux personnes qui s'aiment un peu trop" dit le jeune homme très ému.

Puis il répète ne pas l'avoir frappé. "On est en train de me faire passer pour le coupable parce que j'ai le profil parfait, parce que dans une émission je me suis énervé plusieurs fois. Mais ça ne veut rien dire" lance-t-il. Pressé de dire s'il avait déjà levé la main sur Nabilla, Thomas Vergara lâche : "Non ! Mais non ! C'est aberrant ! Je n'ai jamais tapé Nabilla. Mais pourquoi ? Pourquoi ? Elle ne m'a rien fait. Elle ne m'a jamais trompé. Et quand bien même elle m'aurait trompé, j'aurais pété un plomb, j'aurais pris mes affaires. Ça aurait fait plus de mal que je m'en aille que je la batte".

Il explique enfin vouloir  en finir avec cette affaire. "J'aimerais que les gens comprennent que sa situation, elle est horrible, que la mienne, elle est horrible. Ce n'est pas une mauvaise fille, je ne suis pas un mauvais mec" termine Thomas Vergara. L'affaire Nabilla est loin d'être terminée. Les deux "amoureux" devraient bientôt confronter leur version de l'histoire devant un juge d'instruction.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !