Mur des cons : le parquet fait appel du renvoi en procès de la présidente du Syndicat de la magistrature | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Mur des cons : le parquet fait appel du renvoi en procès de la présidente du Syndicat de la magistrature
©DR

Suite

Mur des cons : le parquet fait appel du renvoi en procès de la présidente du Syndicat de la magistrature

L'affaire avait été révélée par Atlantico en avril 2013.

Françoise Martres, la présidente du Syndicat de la magistrature, sera renvoyée en procès dans l'affaire du mur des cons. En avril 2013, Atlantico avait diffusé des images d'un local du syndicat. Sur un large panneau, étaient épinglées les photos de personnalités politiques (Michèle Alliot-Marie, Nadine Morano, Brice Hortefeux, Eric Woerth, Nicolas Sarkozy etc.) et médiatiques (David Pujadas, Yves Thréard, Jacques Attali, Alain Minc etc.).

Françoise Martres avait été mise en examen pour "injures publiques". Le parquet avait requis un non-lieu pour la présidente du syndicat, estimant les faits prescrits. Mais les juges en ont décidé autrement. Le Syndicat de la magistrature s'était défendu, qualifiant le mur de "défouloir" et regrettant des images captées à son insu "dans un lieu privé". 

Le parquet a annoncé qu'il faisait appel du renvoi en procès.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !