Municipales à Paris 2014 : revivez le débat entre Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Municipales à Paris 2014 : revivez le débat entre Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet
©

Dans l'arène

Municipales à Paris 2014 : revivez le débat entre Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet

Aux côtés des deux principales candidates à la mairie de Paris, Wallerand de Saint-Just (FN), Christophe Najdovski (EELV) et Danielle Simonnet (Front de Gauche).

  • Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet ont participé à un débat organisé par LCI, Europe 1 et Le Parisien-Aujourd'hui
  • Dans un sondage paru ce mercredi, la candidate socialiste creuse l'écart au second tour : 56% pour Hidalgo contre 44% pour NKM
  • Il s'agissait de la première confrontation directe entre les deux femmes
  • Les thèmes abordés dans ce débat ont été : le logement, l'urbanisme, l'économie, les transports, la culture et la sécurité
19h55: l'heure de la conclusion a sonné
Anne Hidalgo : "J'en appelle aux Parisiens pour faire de ce moment de vote un beau moment démocratique. J'ai rassemblé des femmes et des hommes très divers. Si vous me choisissez comme maire, vous pouvez compter sur moi, je m'engagerai avec enthousiasme et fidélité pour servir Paris, et non pas pour m'en servir. "
NKM : "Dans les prochains jours, j'enverrai une lettre aux Parisiens. Je refuse la fatalité. C'est son peuple qui a fait l'histoire de Paris, notre énergie peut faire Paris demain. J'installerai une nouvelle gouvernance loin des copinages et je mettrai en place le référendum de l'initiative parisienne pour les projets importants dans les arrondissements." 
Wallerand  de Saint Just : "Je suis le seul candidat qui tranche vraiment par rapport à l'UMP et au PS. La situation de Paris est accablante. Mes propositions sur la fiscalité et l'immigration sont les seules sérieuses. Douze ans de socialisme à Paris, ça suffit! L'UMP ne changera rien."
19h45 : le thème du logement est lancé

Anne Hidalgo :"C'est une question importante. On a rattrapé un retard considérable en créant à Paris les 20% de logements sociaux imposés par la loi. Je veux créer 10 000 logements par an. Je veux également transformer des bureaux en logements et optimiser le parc vacant. "
Wallerand de Saint Just : "Je veux faire revenir les classes moyennes et populaires à Paris. Je leur vendrai 5% de la superficie du logement social à des prix très attractifs. Je veux privilégier ceux qui travaillent dans la capitale." 

NKM : "Si les Parisiens me font confiance, je serai un maire bâtisseur; Je veux faire en sorte que les classes moyennes puissent vivre à Paris si elles le souhaitent. Je veux réserver une part importante à la propriété, à un prix inférieur à celui du marché."

19h38 : Anne Hidalgo fait un aparté sur les espaces verts : "Je prévois plus d'espaces verts. Je lancerai un concours là-dessus. La couverture du périphérique coûte 200 milliards d'euros, vous ne pouvez pas recouvrir le périphérique, qui est en hauteur. Nous avons expérimenté l'ouverture de voies de chemin de fer. On a travaillé avec des architectes, des urbanistes et des habitants. Ca serait trop cher et inefficace."

19h31 : Anne Hidalgo continue sur les impôts

A NKM : "Vous ne dites pas la vérité aux Parisiens. Vous mélangez tout". 
19h20 : le thème des impôts

NKM: "Je serai le maire du zéro impôt supplémentaire", a-t-elle expliqué. "Aujourd'hui, les Parisiens souffrent d'un matraquage fiscal national et local. J'ai proposé un plan de réduction des dépenses d'un milliard sur six ans, que je prends dans la mauvaise gestion actuelle de la mairie". Elle a également parlé du train de vie de la ville, qui a "augmenté de plus de 30 %" selon elle.
Anne Hidalgo : "En ce qui concerne la gestion de la ville, j'ai promis de ne pas augmenter les impôts. Je veux investir 8,5 milliards dans le service public sur les six prochaines années (NDLR : même montant que lors du précédent mandat de Bertrand Delanoë). Je veux financer 30% de logements sociaux d'ici 2030. Jusqu'ici, nous avons géré les emplois de façon intelligente pour les Parisiens."

Wallerand de Saint Just : "Je propose de réduire les dépenses de fonctionnement de 20% en 6 ans. Je voudrais consacrer ces économies à une réduction des impôts. 2,2% d'économies chaque année, c'est tout à fait possible." Il attaque Anne Hidalgo : "Les sommes dépensées pour les immigrés ont été considérables".
19h14 : le candidat FN attaque sur le sujet des transports
"Il faut que les transports sont plus confortables et que Paris soit plus fluide pour les automobilistes. Si les transports sont si mauvais, c'est de la responsabilité double de la gauche et de la droite" estime Wallerand de Saint-Just.
19h04 : le thème des transports 
Anne Hidalgo : "Il faut de la mobilité à Paris mais il faut développer les transports non polluants. Je souhaite faire en sorte qu'on puisse mieux circuler en vélo en favorisant davantage de voies cyclables. Il faut aussi mettre en place des services de voiture verte. Paris doit être une ville qui respire. Les voitures électriques doivent être plus nombreuses".
NKM : "Il faut moins de stress, moins de pollution et plus de mobilité. La différence entre nous se fait dans la méthode. Je ne veux pas dégoûter les automobilistes. Je ne veux pas les faire payer plus. Il faut utiliser les nouvelles technologies pour que les Parisiens qui en ont besoin. Il faut aussi mutualiser les parkings.  Pour les automobilistes, il ne doit pas y avoir de restrictions sans alternative".

18h53 : NKM continue sur la sécurité
"Je veux remettre en place l'arrêté anti-mendicité" explique NKM. "L'humain avant tout" dit Najdovski.
18h45 : le thème de la sécurité entre dans le débat
Première attaque d'Anne Hidalgo à l'encontre de NKM. "Je souhaite que les policiers reviennent sur le terrain. Il faut traiter les problèmes là où ils sont et ne pas en créer ailleurs. Il y a un travail de répression mais il y aussi un travail de prévention. Il y a ceux qui parlent et ceux qui agissent. Sur le sujet des caméras, nous en avons 30 000. 330 policiers sont en train de revenir sur le terrain à Paris".
NKM répond en disant que les arguments d'Anne Hidalgo sont "faux". "Moi, je veux doubler le nombre de caméras de surveillance dans la ville" argumente-t-elle.
18h41 : NKM termine le tour de table
NKM se présente. Pour elle, il faut que Paris soit de nouveau une ville "active". Elle dit souhaiter lutter contre "le matraquage fiscal". "Je serai un maire impliqué sur les questions de sécurité. Paris est fortement pénalisé aujourd'hui. La sécurité est au coeur des priorités des Parisiens. La loi doit changer, Paris doit avoir une police municipale.
18h39 : le candidat FN se présente à son tour
Wallerand de Saint Just, candidat FN attaque frontalement Anne Hidalgo et NKM. Il dit baser son programme sur "la sécurité, la fiscalité et le logement".
18h38 : premières piques du candidat EELV
Christophe Najdovski, le candidat EELV critique la politique menée par Bertrand Delanoë. Pour lui, "l'écologie doit donner une nouvelle impulsion à Paris".
18h34 : le débat commence avec quelques minutes de retard
Les cinq candidats se présentent tour à tour. Anne Hidalgo a entamé le tour de table. "Je porte une ambition pour les Parisiens. Je veux poursuivre ce qui a été engagé et ouvrir une nouvelle page" a dit l'adjointe de Bertrand Delanoë.
18h15 : NKM et Hidalgo arrivent au même moment
Les deux femmes sont arrivées à la même heure, vers 18h03. Elles se sont saluées et sourient. NKM et Anne Hidalgo se sont ensuite dirigées vers les journalistes pour répondre à quelques questions et dire dans quel état d'esprit elles se trouvaient.
18h00 : les dernières infos avant le débat

Un sondage du Parisien a donné le sourire au camp socialiste. En effet, d'après ce sondage, Anne Hidalgo devancerait NKM de 8 points au second tour. Au premier tour, 39,5% des personnes interrogées voteraient pour la candidate PS et 36,5% pour la candidate UMP. Le Front national se placerait en troisième place avec 8%.

NKM a indiqué avant le débat qu'elle ne voulait pas se livrer à une "bataille" avec Anne Hidalgo et plutôt "proposer un panel de propositions aux Parisiens". Selon son équipe de campagne, l'ex-ministre de Nicolas Sarkozy s'est préparée à ce débat en rencontrant des élus locaux et des électeurs.

17h30 : les autres candidats

Wallerand de Saint Just, candidat FN, s'est dit ravi de lutter contre ce qu'il considère comme une "exposition médiatique scandaleuse" des deux principales candidates. Avocat du parti depuis 1998, il dit avoir "l'habitude des milieux hostiles" et des adversaires qui ont déjà dit n'avoir "rien à discuter" avec lui.

Christophe Najdovski, le candidat EELV, a indiqué qu'il était heureux de souligner par sa présence au débat que "la compétition électorale ne s'arrête pas à deux candidates".

17h00 : ce qu'il faut savoir

Grande première dans ces élections municipales à Paris puisque c'est la première fois que sont réunis sur le même plateau les cinq candidats en direct à la télévision. Le débat doit durer une heure et demi de 18h30 à 20h00. La confrontation entre Nathalie Kosciusko-Morizet et Anne Hidalgo est particulièrement attendue. 

Concernant les détails techniques de ce débat, chaque candidat va se présenter durant une minute, puis ils débattront autour des trois thèmes qui semblent prioritaires aux Parisiens : la lutte contre l'insécurité, l'amélioration des conditions de transport et de circulation, et la maîtrise des impôts locaux. Le logement et l'urbanisme seront évoqués.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !