Municipales 2014 à Paris : pour NKM, "voter pour Hidalgo, c'est donner une victoire à Hollande" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Municipales 2014 à Paris : pour NKM, "voter pour Hidalgo, c'est donner une victoire à Hollande"
©

Jusqu'au bout

Municipales 2014 à Paris : pour NKM, "voter pour Hidalgo, c'est donner une victoire à Hollande"

La candidate UMP à la mairie de Paris faisait un dernier meeting mercredi soir au Cirque d'hiver.

Déterminée. Nathalie Kosciusko-Morizet ne veut rien lâcher. Lors de son ultime meeting mercredi soir au Cirque d'hiver, la candidate UMP à la mairie de Paris a tenté de convaincre ses supporters que la victoire était possible. Même si elle est malmenée dans les sondages, NKM veut croire en une remontée spectaculaire. "En trois jours, on peut partir de loin, et gravir le Mont Blanc. En trois jours, on peut commencer une manifestation, qui finit en révolution. En trois jours, on peut croire qu'on a gagné, et perdre à la fin l'élection (...) Il est temps d'innover. Il est temps de jouer, il est temps de gagner", a dit la candidate.

"On va gagner, on va gagner" a répondu la salle. Une salle où 2 000 personnes s'étaient rassemblées pour soutenir leur championne. Combative, Nathalie Kosciusko-Morizet a attaqué le bilan de l'équipe de Bertrand Delanoë et a souligné les points noirs de la candidature d'Anne Hidalgo. Elle l'a notamment accusée de raconter "un peu n'importe quoi" sur le diesel, et a fustigé sa "démagogie" et sa "fausse générosité" en matière de logements.

Puis, NKM a tendu la main à la "gauche qui en a assez du cynisme ambiant, celui de (François) Hollande, celui d'Hidalgo". "Voter pour Hidalgo, c'est donner une victoire à Hollande" a-t-elle martelé. Auparavant, François Fillon était intervenu en première partie. L'ex-Premier ministre a expliqué qu'il fallait un "nouveau projet, d'un nouveau souffle" à Paris et que seule "Nathalie Kosciusko-Morizet, Nathalie l'intrépide, Nathalie l'innovante, Nathalie l'inclassable" pouvait faire gagner la droite à Paris.

Pour cette dernière, NKM a voulu marquer les esprits. Reste à savoir si les électeurs auront été convaincus par sa combativité. Réponse dimanche lors du premier tour des municipales.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !