Municipales 2014 à Marseille : le Parti socialiste organisera bien des primaires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Outre Marseille, les deux autres villes "sûres" sont Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) et Le Havre (Seine-Maritime).
Outre Marseille, les deux autres villes "sûres" sont Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) et Le Havre (Seine-Maritime).
©Reuters

Municipales 2014

Municipales 2014 à Marseille : le Parti socialiste organisera bien des primaires

Une première liste sera publiée à l'issue du Conseil national du parti le 13 avril prochain.

C'est officiel ! Le Parti socialiste organisera bien des  primaires ouvertes dans au moins trois villes, dont Marseille, et au maximum dans moins d'une dizaine pour les élections municipales de 2014, a déclaré ce mardi la direction du Parti socialiste.

Outre Marseille, les deux autres villes "sûres" sont Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) et Le Havre (Seine-Maritime), a-t-on également appris par la direction du parti. Concernant la citée phocéenne, une première liste devrait être dévoilée lors du Conseil national du 13 avril en vue de scrutins prévus à l'automne.

Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux Handicapés et à la Lutte contre l'exclusion, s'était prononcée la semaine dernière contre le système des primaires. Elle qualifiait d'ailleurs ce dernier de "machine à perdre". ""A ce jour, la détermination des quatre autres prétendants semble assez entière", a cependant expliqué Alain Fontanel, secrétaire national aux fédérations et conseiller politique d'Harlem Désir, le premier secrétaire du PS.

Selon un sondage Ifop-Fiducial publié dimanche, les quatre principaux candidats à la primaire PS à Marseille (Samia Ghali, Eugèle Caselli, Patrick Menucci et la ministre Marie-Arlette Carlotti) seraient en mesure chacun d'emporter la mairie face à Jean-Claude Gaudin.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !