Municipales 2014 : Nicolas Sarkozy prédit une grosse défaite de l'UMP | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Municipales 2014 : Nicolas Sarkozy prédit une grosse défaite de l'UMP
©

Boule de cristal

Municipales 2014 : Nicolas Sarkozy prédit une grosse défaite de l'UMP

D'après le Canard enchaîné paru ce mardi, l'ex-président a confié à des proches que "l'UMP se prendrait une branlée".

"Une branlée". Voilà le mot que Nicolas Sarkozy aurait employé pour définir l'ampleur de la défaite de l'UMP aux élections municipales en 2014. Selon le Canard enchaîné paru ce mardi, l'ex-président est extrêmement pessimiste sur le déroulement des prochaines échéances électorales. "Paris, c'est plié, et Marseille risque d'être perdu. Il n'y aura que très peu de gains, qui ne contrebalanceront par les pertes de 2008. Le PS va s'en sortir et le Front national gagnera des villes" aurait prédit Sarkozy qui estime que les résultats de l'UMP ne seront pas meilleurs lors des élections européennes. 

"Il n'y aura donc pas de vague bleue, et on parlera surtout dans les médias d'une vague bleu Marine", aurait encore assuré l'ancien président de la République. Par ailleurs, toujours selon l'hebdomadaire, Nicolas Sarkozy aurait affirmé à un proche que s'il revenait en politique, ce ne serait pas "avant septembre ou octobre".

Un pessimiste de l'ex-président qui tranche avec la position de Jean-François Copé qui pronostique depuis des mois "vague bleue aux municipales". L'avenir dira lequel des deux avait raison.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !