Municipales : le FN deuxième à Marseille | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Municipales : le FN deuxième à Marseille
©

Sondage

Municipales : le FN deuxième à Marseille

Le parti recueille 25% d'intentions de vote et se place derrière l'UMP (34%).

Le Front national va-t-il réussir un gros coup à Marseille ? Selon un sondage Ifop-Fiducial pour le Journal du Dimanche, le parti d'extrême droite se place en deuxième position des intentions de vote pour les municipales de 2014. Le FN recueille ainsi 25% des voix, derrière l'UMP (34%) et devant le PS (21%). Ce sondage indique également que la liste UMP/UDI conduite par Jean-Claude Gaudin est en hausse de 2 points par rapport au dernier sondage réalisé par l'Ifop en juillet dernier.

Le Front national reste stable par rapport au sondage du mois de juillet - Stéphane Ravier a depuis été désigné tête de liste du parti. En baisse de deux points, le Parti socialiste pâtit peut-être de l'absence de tête de liste - elle sera désignée en octobre. Patrick Mennucci, Eugène Caselli, Samia Ghali et Marie-Arlette Carlotti sont les principaux candidats de cette primaire. Une liste Front de Gauche conduite par Jean-Marc Coppola se trouve en quatrième position avec 9% d'intentions de vote (-1 point), suivi d'une Europe-Ecologie-Les-Verts menée par Sébastien Barles (7% ; -2). Le score du MoDem reste pour le moment inchangé (3%), au même titre que celui d'une liste d'extrême gauche (1%).

Le second tour placerait Jean-Claude Gaudin en tête avec 40% d'intentions de vote (+1 point) devant une liste commune PS, Front de gauche et EELV (38% ; -1). Le Front national reste troisième avec 22% des voix. La primaire socialiste devrait, quant à elle, se jouer entre deux femmes : Marie-Arlette Carlotti (25%) et Samia Ghali (24%). Suivent messieurs Mennucci (13%) et Caselli (10%).

Le sondage a été effectué par téléphone auprès d'un échantillon de 702 personnes, représentatif de la population de la ville âgée de plus de 18 ans et plus et inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas, du 3 au 5 septembre. La marge d'erreur est comprise entre 1,6 point et 3,8 selon le résultat trouvé.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !