Mort de Patrice Chéreau : la réaction de Michèle Delaunay indigne le Web | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
La ministre déléguée aux Personnes âgées, Michèle Delaunay.
La ministre déléguée aux Personnes âgées, Michèle Delaunay.
©Reuters

Maladroit

Mort de Patrice Chéreau : la réaction de Michèle Delaunay indigne le Web

La ministre déléguée aux Personnes âgées a réagi à la disparition du metteur en scène, décédé d'un cancer du poumon, en faisant le lien avec la lutte contre le tabagisme.

"Mort de Patrice Chéreau d'un cancer du poumon. N'est-ce pas la cigarette qu'il faudrait vendre en pharmacie et fermer dans le coffre à toxiques ?" Voilà ce qu'a tweeté Michèle Delaunay lundi soir, peu de temps après l'annonce par Libération du décès du metteur en scène. Un message faisant écho au débat sur la libre commercialisation des e-cigarettes. Cette réaction de la ministre déléguée aux Personnes âgées, par ailleurs cancérologue, a été vivement critiquée sur le réseau social.


Accusée de "récupération", Michèle Delaunay a expliqué, toujours via Twitter, être "révoltée que l'on meure encore de cette arme de destruction massive [le tabac, ndlr]". "J'ai écrit ce tweet en tant que médecin", s'est-elle encore justifiée. C'est "une immense tristesse de voir le talent une fois de plus fauché par une arme légale", a martelé la ministre. "Je souffre [...] de chacune de ces morts évitables [...] Tout médecin DOIT et PEUT s'exprimer en médecin en toutes circonstances [...] Je ne me justifie pas, j'affirme et j'assume."

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !