Moral des ménages français : une nouvelle chute record | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Moral des ménages français : une nouvelle chute record
©Reuters

Idées noires

Moral des ménages français : une nouvelle chute record

Selon l'Insee, les Français sont plus que jamais pessimistes. En cause : la hausse du chômage et la baisse du pouvoir d'achat.

Les Français broient du noir. Les ménages ont la vie dure, entre la baisse du pouvoir d’achat et les mauvais chiffres du chômage.

Selon les données de l'Insee, en mai, l'indicateur qui synthétise la confiance des ménages a chuté de 4 points, tombant à 79, contre 83 points en avril. Il renoue ainsi avec son triste record historique de juillet 2008, bien inférieur à la moyenne sur une longue période (100 points, calculée entre janvier 1987 et décembre 2012), a annoncé mardi l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Cette chute est due à "une accumulation de mauvaises nouvelles : une inquiétude sur le chômage avec de mauvais chiffres depuis plusieurs mois (...) sur le niveau de vie, ce à quoi s'ajoute une hausse des prélèvements", explique Mathieu Plane, économiste senior à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).

Parmi les différents aspects calculés par l'indicateur, c'est l'opinion des ménages sur leur propre situation qui a chuté le plus brutalement, leur constat sur leur "situation financière passée", s'écroulant de 10 points en mai par rapport à avril. L'opinion quant à leur situation financière future se dégrade aussi, mais moins (- 3 points).

Qu'en est-il de l’opinion des ménages quant à l’opportunité de faire des achats importants (principalement automobile et électroménager ? L’indicateur calculé par l’Insee perd 3 points et revient là aussi vers ses bas niveaux de la rentrée 2008.

Lu sur Les Echos.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !