Mohamed Abrini avoue être le troisième homme de l'aéroport de Bruxelles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Mohamed Abrini avoue être le troisième homme de l'aéroport de Bruxelles
©

Homme au châpeau

Mohamed Abrini avoue être le troisième homme de l'aéroport de Bruxelles

Mohamed Abrini a reconnu devant les enquêteurs être le troisième homme de l'aéroport de Bruxelles, a annoncé le parquet fédéral belge samedi soir.

L'homme au chapeau a été retrouvé. Mohamed Abrini a reconnu devant les enquêteurs belge être le troisième homme de l'aéroport de Bruxelles, filmé le 22 mars dernier en compagnie des deux kamikazes, a annoncé le parquet fédéral belge.

"Il a dû admettre que c'était lui" après que les enquêteurs lui ont montré la vidéo, a dit un porte-parole du parquet.

Cette information est d'importance, car Mohamed Abrini - arrêté vendredi et inculpé pour "assassinats terroristes" samedi - est soupçonné d'être également le logisticien des attentats du 13 novembre à Paris. Ami d'enfance des frères Abdeslam, il avait été filmé avec Salah Abdeslam dans une station-service de l'Oise deux jours avec l'attentat du Stade de France.

Sa présence à l'aéroport fait donc un lien clair entre les deux séries d'attentats et peut signaler que ces deux journées de terreur étaient le fruit d'une seule et même cellule terrroriste. "C'est un pas en avant important", a déclaré à l'AFP une source proche de l'enquête.

Les autorités belges ont inculpé samedi quatre personnes arrêtées vendredi, dont Abrini, pour participation à une organisation terroriste et assassinats terroristes, rappelle-t-on.

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !