Mobilité : le couvre-feu moins impactant que prévu sur les déplacements des Français | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Mobilité : le couvre-feu moins impactant que prévu sur les déplacements des Français
©

En marche

Mobilité : le couvre-feu moins impactant que prévu sur les déplacements des Français

Depuis décembre, le niveau de mobilité des Français est stable malgré les différentes restrictions de circulation imposées.

Les contraintes n'ont parfois qu'un faible effet, malgré tout le battage médiatique. Le témoignage de cela : les données analysées par l'Inserm en partenariat avec Orange en matière de mobilité. À en croire les chercheurs, le niveau de mobilité est 20 % à ce qu'il était avant la pandémie, mais ce chiffre n'a pas bougé depuis le mois de décembre 2020. Pourtant depuis deux mois et demi, nous avons connu un confinement, un couvre-feu à 20 heures puis de nouvelles restriction à 18 heures. 

Et fait étonnant, depuis le début de l'année, les Français se déplacent de plus en plus. Selon l’épidémiologiste Eugenio Valdano, « Il est possible que les Français aient réorganisé leur journée tout en respectant les mesures ». Une situation incomparable avec le premier confinement où la mobilité avait chuté de 65 % par rapport à une période pré-Covid-19. Le scientifique prédit que « S’il y a un troisième confinement, il est difficile de prédire ce qui va se passer, mais on constate que le respect des mesures de restriction s’érode avec le temps ». 

 

Cependant, il est à souligner que dans les départements où les emplois de bureaux de bureau sont importants, la mobilité a diminué de façon plus importante que dans les départements où les emplois sont davantage ouvriers. Les contraintes ne sont pas les mêmes pour tous et les chercheurs constatent une diminution de la mobilité  plus prononcée chez les catégories de population les plus aisées et les scientifiques confirment qu'il y a un lien important entre revenu et mobilité. 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !