Migrants venant de Biélorussie : la Pologne craint une escalade armée à la frontière | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Alexandre Loukachenko
Alexandre Loukachenko
©Sergei GAPON / AFP

Europe

Migrants venant de Biélorussie : la Pologne craint une escalade armée à la frontière

La Biélorussie accusée d'exploiter la situation

La Pologne a mis en garde contre une éventuelle escalade « armée » à sa frontière avec la Biélorussie, craignant que son voisin ne tente de provoquer un incident avec des centaines de migrants cherchant à entrer dans l'UE annonce la BBC.

Des troupes supplémentaires ont été déployées après que des foules désespérées aient tenté de couper une clôture frontalière en fil de fer barbelé.

La Pologne, l'Union européenne et l'OTAN affirment que la Biélorussie orchestre le problème et exploite la situation, une affirmation démentie par son leader Alexandre Loukachenko.

La porte-parole de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés, Shabia Mantoo, s'est déclarée très préoccupée par les dernières scènes : "Utiliser les réfugiés, les demandeurs d'asile et les migrants à des fins politiques est inacceptable et doit cesser".

Près de 4 000 personnes sont désormais prises dans la crise des migrants à la frontière orientale de la Pologne, selon des responsables à Varsovie.

Ceci alors que les températures nocturnes à la frontière sont tombées en dessous de zéro et que plusieurs personnes sont déjà décédées ces dernières semaines.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !