Migrants : Dupont-Aignan critique la "fausse générosité" de l'Etat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Migrants : Dupont-Aignan critique la "fausse générosité" de l'Etat
©LIONEL BONAVENTURE / POOL / AFP

Critique

Migrants : Dupont-Aignan critique la "fausse générosité" de l'Etat

Invité sur BFMTV, le président de Debout la France estime que le pays n'a plus les moyens d'accueillir des migrants.

La question de la migration va rester l'épine dans le pied d'Emmanuel Macron pour le reste du quinquennat. Comment gérer le déficit tout en accueillant les migrants ? C'est l'équation critiquée par Nicolas Dupont-Aignan, ce matin sur BFMTV. "Si on continue cette fausse générosité consistant à accueillir des centaines de milliers de personnes pouvant pas s'intégrer parce qu'on n'en a plus les moyens, on va précipiter le chaos en France et on ne règle pas le problème en Afrique" estime-t-il soulignant qu'il faudrait "50 milliards d'euros par an pour bloquer le mal-développement en Afrique."

Selon lui, "les demandes d'asile doivent être traitées dans des centres de rétention avec le délai de l'Allemagne, c’est-à-dire, 18 mois. Tant que la demande n'a pas été étudiée, le demandeur ne circule pas librement dans le pays." Et de trancher : "J'accepte qu'on paie pour l'accueil des migrants en France si c'est géré. Je ne l'accepte pas si ça n'est pas géré : c'est du bon sens."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !