Migrants : 3800 personnes sont mortes en Méditerranée, en 2016 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Migrants : 3800 personnes sont mortes en Méditerranée, en 2016
©Reuters

Drames

Migrants : 3800 personnes sont mortes en Méditerranée, en 2016

Il s'agit d'un nouveau record, souligne l'ONU.

Alors que la jungle de Calais est sur le point d'être entièrement démantelée, le Haut-Commissariat aux réfugiés de l'ONU (HCR) affirme que 3800 migrants sont morts en tentant de traverser la Méditerranée en 2016. C'est un record puisque 3771 décès avaient été comptabilisés en 2015.

Plus tôt dans la journée, l'ONG Médecins sans Frontières (MSF) a annoncé avoir retrouvé 25 migrants morts sur un canot au large de la Libye. Depuis une semaine, ce sont près d'une centaine de migrants qui sont morts ou disparus en mer.

Les migrants ont pourtant été moins nombreux à traverser la mer : Ils n'étaient que 330 000 depuis janvier à avoir tenter ce pénible dangereux, contre plus d'un million l'année précédente. "Sur la route méditerranéenne centrale entre la Libye et l'Italie, le taux de décès est encore plus élevé, avec un décès pour 47 arrivées" a précisé le porte-parole du HCR. Selon lui, la fragilité des embarcations et la volonté pour les passeurs de multiplier les traversées expliquent ces drames.

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !