Michel Platini placé en garde à vue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Michel Platini placé en garde à vue
©VALERY HACHE

Carton rouge

Michel Platini placé en garde à vue

L'ancien président de l'UEFA a été placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête pour corruption sur l’attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2022. De son côté, Claude Guéant a été entendu comme "suspect libre".

Michel Platini, mis sur le banc de touche...par la Justice ! L'ancien président de l'UEFA (2007-2015) a été placé en garde à vue, ce mardi 18 juin, dans les locaux de l'Office anticorruption de la police judiciaire (OCLCIFF) à Nanterre (Hauts-de-Seine). Une audition dont le but s'inscrit dans une enquête sur l'attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2022.

Alors accompagné de son avocat, Michel Platini se serait rendu vers 9h30 à Nanterre pour répondre à cette convocation. On lui signifie alors son placement en garde à vue. Parallèlement, Claude Guéant, l'ancien secrétaire général de l’Élysée sous la présidence de Nicolas Sarkozy (2007-2011) et ministre de l’Intérieur (2011-12), a lui été auditionné sous le statut de "suspect libre" dans le cadre de cette enquête pour "corruption privée, « association de malfaiteurs », « trafic d’influence et recel de trafic d’influence », selon Mediapart. L'ex-conseillère sportive de Nicolas Sarkozy, Sophie Dion, a également été placée en garde à vue, d'après Le Monde.

Stupéfaction du côté de Sepp Blatter, ancien président de la Fifa (1998-2015) également suspendu 6 ans en décembre 2015 dans une vaste affaire de corruption. "Je ne comprends pas cette réouverture d'un dossier de présumée corruption qui, avec la publication du rapport Garcia, avait été clos", réagissait l'intéressé à l'AFP.

"De toute façon la désignation/élection du Qatar pour la Coupe du monde 2022 a été faite suite à l'intervention politique du président de la République, Nicolas Sarkozy, demandant à Michel Platini de voter avec ses proches pour le Qatar. Ces quatre voix ont fait pencher la balance pour le Qatar et contre les USA. Et cette situation a engendré les attaques des perdants contre la Fifa et ma personne: l'Angleterre perdante contre la Russie pour 2018 et les USA, perdants face au Qatar."

Mediapart

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !