Michael Bloomberg souhaite investir 100 millions de dollars pour la future course à la présidentielle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Michael Bloomberg souhaite investir 100 millions de dollars pour la future course à la présidentielle
©Steve Pope / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Présidents milliardaires

Michael Bloomberg souhaite investir 100 millions de dollars pour la future course à la présidentielle

Alors que les Etats-Unis sont toujours paralysés par le "shutdown", le spectre d’une candidature de Michael Bloomberg refait surface.

L'ancien maire de New York, Michael Bloomberg (Démocrate), a l'intention d'injecter plus de 100 millions de dollars dans le cadre de la course à la présidence en 2020. Donald Trump pourrait donc voir la personnalité d’un autre milliardaire menacer sa réélection. La fortune de Michael Bloomberg est estimée à 40 milliards de dollars. Cette information a été annoncée jeudi par son conseiller Howard Wolfson.

"Mike a dépensé plus de 100 millions [de dollars] en novembre dernier pour vaincre les Républicains à mi-parcours et s'il courait pour la présidence, il dépenserait certainement le nécessaire pour gagner".

Howard Wolfson est "sûr" que ce chiffre serait même dépassé lors d'une candidature à la Maison Blanche.

D’après son conseiller, Michael Bloomberg va décider s'il sera officiellement candidat à la présidentielle américaine d'ici le début de l'année 2019. 

Michael Bloomberg a déjà dépensé environ 100 millions de dollars dans sa campagne pour sa victoire lors de son troisième mandat en tant que maire de New York. 

Le conseiller de Michael Bloomberg, Howard Wolfson, a déjà travaillé sur la candidature d’Hillary Clinton à la présidentielle de 2008. 

Michael Bloomberg avait déjà hésité à se présenter à l’élection présidentielle de 2016. Selon des informations du New York Times à l’époque, il avait annoncé vouloir dépenser au moins un milliard de dollars pour sa campagne électorale. 

New York Post

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Présidentielle américaine : pourquoi Mike Bloomberg n’aurait aucune chance de gagner, mais sa candidature mettrait en lumière les contradictions de la société américaineBloomberg président des Etats-Unis ? L’improbable hypothèse de la victoire d’un candidat hybride, issu de l’élite politique mais non alignéQuand Bloomberg se demande si François Fillon est le Donald Trump français

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !