Météo France : la tempête de Noël est là, un mort et un homme disparu en mer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Les vents devraient violents et la mer très agitée sur la côté atlantique
Les vents devraient violents et la mer très agitée sur la côté atlantique
©Flickr - Jérémie Janisson

Drame

Météo France : la tempête de Noël est là, un mort et un homme disparu en mer

Les rafales ont atteint 141 km/h à Camaret-sur-Mer (Finistère), 120 km/h à sur l'île de Ouessant, 119 km/h sur la Pointe du Raz.

  • Météo France a placé 23 départements en alerte orange
  • Météo France a fait savoir que la perturbation devrait prendre fin mardi à 12 heures
  • Les Conseils généraux des départements concernés ont appelé à "la prudence"

Les vents vont souffler fort sur la côte Atlantique mais aussi à l'intérieur du pays ce lundi soir. Et Météo France a conseillé aux habitants de ces zones de ne pas prendre de risques. Ainsi, 23 départements ont été placés en alerte orange. Il s'agit du Finistère, du Morbihan, des Côtes d'Armor, l'Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, l'Ain, la Côte-d'Or, le Jura, la Loire, la Haute-Loire, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, le Rhône, la Saône-et-Loire, la Mayenne et la Somme mais aussi des départements de Basse et de Haute Normandie, du Nord-Pas-de-Calais.

Ce soir

Un accident mortel a eu lieu en Basse-Normandie. En effet, un pignon de maison s'est effondré sur un enfant de 12 ans qui est décédé, rapporte 76actu. L'accident est survenu à Saint-Germain-de-Tallevende près de Vire (Calvados). "Un jeune majeur a également été gravement blessé dans cet accident" précise le site.

Ce n'est pas le seul drame de la journée. En effet, un homme de nationalité russe, qui se trouvait à bord d'un cargo en avarie de barre, était recherché au large de Brest après être tombé à l'eau en raison des mauvaises conditions météorologiques, a indiqué ce lundi soir la préfecture maritime de l'Atlantique. L'homme est tombé à la mer vers 15h00 à 120 milles nautiques ( soit 220 km) au nord-ouest de Brest, où la houle était de 6 à 7 mètres avec des vents en rafales à près de 120 km/h.

De plus, selon Le Télégramme, près de 20 000 foyers sont actuellement privés d'électricité. Le Finistère est pour le moment le secteur le plus touché avec 7 000 foyers concernés, particulièrement dans le secteur de Landivisiau, Morlaix et Carhaix. Dans le Morbihan, ils sont 4 500. De plus, les vols étaient très perturbés à l'aéroport de Brest. Il y a aussi des problèmes du côté de la SNCF. En effet, la ligne Caen-Cherbourg était coupée suite à la chute d'un arbre sur la voie dans le Calvados, bloquant une vingtaine de trains.

Les autorités ont lancé des appels à la prudence, notamment à l'attention des automobilistes, invités à limiter leurs déplacements. A deux jours de Noël, les préfets invitent particulièrement les organisateurs d'événements comme les marchés de Noël et les fêtes foraines à consolider les installations provisoires. Les mairies sont appelées à surveiller les décorations telles sapins et guirlandes électriques.

Cet après-midi

La dépression est attendue à son maximum lundi en soirée. Elle devrait prendre fin mardi à 12h00. Cette perturbation active va venir circuler sur l'ouest de la Bretagne dès mardi après-midi avant de concerner une partie nord-ouest de la France la nuit suivante. Des rafales à 90/110 km/h dans les terres et 100 à 120 km/h sur le littoral (jusqu'à 140 km/h sur les caps exposés) devraient être constatées.

Depuis la mi-journée, un faible nombre d'avions a pu décoller ou atterrir à Brest. "En raison de conditions météorologiques défavorables sur l’aéroport Brest Bretagne (vigilance orange), le trafic est actuellement perturbé" indique le site de l'aéroport de Brest. Les vols sont annulés au moins jusqu'à ce soir. 

Les rafales ont atteint 141 km/h à Camaret-sur-Mer (Finistère), 120 km/h à sur l'île de Ouessant, 119 km/h sur la Pointe du Raz, 98 km/h à Belle-Ile (Morbihan), 104 km/h sur le Cap de la Hague et 113 km/h à Barfleur (Manche).


Ce matin

Les cumuls de pluies devraient être conséquents sur l'ouest de la Bretagne ( 20 à 40 millimètres en 24 heures, plus localement 50 millimètres). Par ailleurs, le littoral du sud du Finistère et du Morbihan est menacé par de fortes vagues pouvant entraîner des submersions sur les côtes.

Enfin, le littoral de ces départements est concerné par le phénomène vagues-submersion. Les très forts déferlements associés à ces puissantes vagues de secteur Ouest à Sud-Ouest et la surélévation importante du niveau d'eau au moment de la pleine mer (surcote de l'ordre 65 cm) risquent d'engendrer des submersions sur les parties basses ou vulnérables des littoraux.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !