Météo : le mois de juillet a été deux fois plus pluvieux que la normale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le mois de juillet a été particulièrement pluvieux
Le mois de juillet a été particulièrement pluvieux
©Reuters

Il pleut, il mouille…

Météo : le mois de juillet a été deux fois plus pluvieux que la normale

Il s'agit du mois le plus humide depuis 2000 comme l'indique ce vendredi Météo France.

On s'en doutait, Météo France le confirme : il a beaucoup plu en ce mois de juillet. En effet, sur l'ensemble du territoire, les précipitations ont été deux fois supérieures à la normale indique ce vendredi Météo-France. Seules exceptions : les côtes de la Manche et la côte varoise ont été quelque peu épargnées par la pluie et ont bénéficié d'un temps plus clément. Météo-France ajoute que le mois de juillet 2014 est le plus arrosé depuis 2000. Pour preuve, des records, datant parfois de plusieurs décennies, ont été battus dans plusieurs villes.

Par exemple, à Strasbourg, il est tombé 202 mm, soit la plus grande quantité d'eau pour un mois de juillet depuis 1948 (172 mm). A Chambéry, il a été enregistré 249 mm de pluie, ce qui fait de juillet 2014 le mois d'été (juin, juillet, août) le plus arrosé depuis 1973. Clermont-Ferrand a vu aussi tomber des trombes d'eau avec 148 mm, effaçant le record de 1997 de 140 mm.

Les températures ont, quant à elles, été très contrastées entre le nord et le sud, avec des maximales particulièrement fraîches pour un mois de juillet sur un large quart sud-est du pays. "Au sud d'un axe Bordeaux-Strasbourg, les températures moyennes ont été inférieures à la normale, souvent de plus de 1°C dans le quart sud-est" mais "en revanche, de la Bretagne au Nord-Pas-de-Calais, les températures ont dépassé la normale de plus de 1°C", précise Météo-France.

Et Météo France d'ajouter, "le soleil a été généreux des côtes de la Charente-Maritime à la Bretagne et à la Basse-Normandie. Sur le reste du pays, l'ensoleillement a été très inférieur à la normale, avec des déficits dépassant 30 % de la Franche-Comté à l'Auvergne et à Rhône-Alpes".

 

lu sur Météo France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !