Météo : 28 départements en vigilance orange | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Météo : 28 départements en vigilance orange
©Reuters

Vent, pluie et grêle

Météo : 28 départements en vigilance orange

Les orages s'abattent sur le nord-ouest de la France ce dimanche.

Ce dimanchez, il ne fera pas bon mettre le nez dehors dans une bonne partie de la France. Météo France a placé 28 départements du quart nord-ouest du pays en vigilance orange. Leur liste : Calvados (14), Cher (18), Côtes-d'Armor (22), Eure (27), Eure-et-Loir (28), Finistère (29), Ille-et-Vilaine (35), Indre (36), Indre-et-Loire (37), Loir-et-Cher (41), Loire-Atlantique (44), Loiret (45), Maine-et-Loire (49), Manche (50), Mayenne (53), Morbihan (56), Oise (60), Orne (61), Sarthe (72), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-Maritime (76), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Essonne (91) et Val-d'Oise (95). 

Ce phénomène orageux qui s'abat sur le pays "ne présente pas un caractère remarquable, un épisode de ce type se produisant plusieurs fois par an ; cependant, le risque de phénomènes intenses associés, principalement les rafales de vent, justifie une vigilance toute particulière", précise Météo France, qui conseille d'être prudent et vigilant, en particulier dans les déplacements et les activités de loisir, d'éviter d'utiliser le téléphone et les appareils électriques, et de prendre les précautions d'usage pour se protéger des effets de la foudre, mettre en sécurité ses biens et s'abriter.

La perturbation concerne actuellement l'ensemble de la façade Atlantique. Elle progresse dans l'intérieur des terres des Pays de la Loire vers le Centre, et arrivera en Ile-de-France, où on attend de la grêle entre 15 heures et 16 heures. A l'heure du rassemblement de François Fillon au Trocadéro.

Le temps se calmera en milieu d'après-midi sur l'ouest, et en soirée dans l'est.

Lu sur Météo France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !