Mediator : l'Etat va payer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Mediator : l'Etat va payer
©

Remède

Mediator : l'Etat va payer

Xavier Bertrand a annoncé la mise en place d'un fonds public d'indemnisation des victimes. Le PS réclame la nationalisation de Servier.

Est-ce à dire que les laboratoires Servier ont gagné en partie leur bras de faire avec l'Etat ?

Xavier Bertrand a annoncé ce mercredi soir la création d'un fonds public d'indemnisation des victimes du Mediator. La mesure devrait figurer dans la loi de finances rectificative de juin prochain, assure le ministre de la Santé.

Les familles des victimes du médicament coupe-faim auront donc la possibilité de s'adresser à un guichet unique pour obtenir une réparation financière, ce qui ne les empêchera pas d'intenter une action en justice contre le laboratoire.

Le ministre de la Santé précise : "il n'est pas question que la solidarité nationale paie à la place du premier responsable, les laboratoires Servier". C'est la raison pour laquelle les demandes d'indemnisation seront d'abord adressées à Servier. L'Etat interviendra en cas de refus du laboratoire qui pourrait alors se voir infliger une sanction devant la justice.

Le député PS Gérard Bapt réclame lui une "nationalisation-sanction" du laboratoire. "Ce n'est pas "aux contribuables ni aux assurés sociaux à supporter la charge financière de l'indemnisation de dommages sanitaires dont l'entreprise Servier porte la responsabilité première", indique t-il.

Lu sur Metro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !