Meaux : d’étranges SMS ont poussé des parents d’élèves à boycotter l’école | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Meaux : d’étranges SMS ont poussé des parents d’élèves à boycotter l’école
©

Elle court, elle court, la rumeur

Meaux : d’étranges SMS ont poussé des parents d’élèves à boycotter l’école

De nombreuses familles ont reçu des SMS leur racontant que la théorie du genre allait être enseignée à leurs enfants dès la maternelle. C'était faux.

Ils étaient 20% d’écoliers à ne pas se rendre en classe, à Meaux, en Seine-et-Marne dans la Zone Urbaine sensible de Beauval, ce lundi. 40% à Binet, dans la même ZUS. Plus à l’Est, vers Montbéliart et aux environs, le taux d’absentéisme était plus faible mais relativement élevé par rapport à d’habitude. Selon Le Parisien, des parents d’élèves ont été effrayés par des SMS racontant que la théorie des genres allait être enseignée à l’école.

A Meaux, des familles, majoritairement musulmanes, ont reçu un message assurant que "l'Education nationale va enseigner à nos enfants qu'ils ne naissent pas fille ou garçon comme Dieu l'a voulu mais qu'ils choisissent de le devenir. Avec des intervenants homos et lesbiennes qui viendront leur bourrer la tête d'idées monstrueuses...". A Montbéliard, trois SMS, plutôt directs, ont eux aussi circulé rapportel'Est Républicain : "L'éducation sexuelle prévue à la rentrée 2014 en maternelle. Avec démonstration", "Voilà qu'ils s'interrogent sur le fait d'enseigner à nos enfants de 4 ans comment se masturber !", "Les parents parlent de peluches en forme de pénis et de vagin qui seraient présentées aux enfants pour distinguer les genres"... 

Pour l’Académie de Doubs, cela ne fait aucun doute : Farida Beghoule est derrière tout cela. La figure de proue des rassemblements antiracistes des années 80 a fait de la lutte contre la théorie des genres son nouveau combat. Le 13 décembre dernier, elle a lancé la "Journée de retrait à l'école", qui invitait les parents à retirer leurs enfants de l'école une journée par mois à partir de janvier 2014 pour protester contre ce qu'elle considère comme une entrée déguisée de la théorie du genre à l'école. Les premiers jours fixés étaient les 24 et 27 janvier... 

Des messages ont été envoyés aux responsables des écoles concernées par les programmes ABCD pour les informer de cette campagne SMS et leur demander de rassurer les parents inquiets. La méthode ABCD veut "favoriser l'égalité, la mixité et propose des outils pour lutter contre les stéréotypes", rappelle l'inspecteur d'académie Patrick Mellon. 

Lu sur TF1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !