La mort de Martin Bouygues démentie par TF1 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La mort de Martin Bouygues démentie par TF1
©

Capitaine d'industrie

La mort de Martin Bouygues démentie par TF1

L'industriel Martin Bouygues, annoncé mort par l'AFP, "va bien", selon les chaînes TF1 et LCI, qui appartiennent au groupe Bouygues.

MISE A JOUR : Contacté par francetv info, le maire de la commune de Saint-Denis-sur-Sarthon, a expliqué qu'il s'agit d'un malentendu avec l'AFP. "Il y a bien un monsieur Martin qui est mort ce matin, mais ce n'est pas Martin Bouygues. Le journaliste m'a parlé de cette mort et j'ai confirmé que Monsieur Martin était décédé", explique-t-il.

MISE A JOUR : La direction de TF1 dément la mort de Martin Bouygues.

L'homme de 62 ans est décédé dans sa résidence de La Roche Mabile, près d'Alençon. Les pompions sont intervenus pour un décès, sans identifier la victime, et c'est finalement le maire de la commune voisine, Saint-Denis-sur-Sarthon, qui a annoncé le dècès. "Je le connaissais bien, la famille de son épouse était très engagée dans la vie de la commune", a-t-il dit.

Fils de Francis Bouygues, Martin était PDG du groupe depuis 1989. Il était entré dans le groupe en 1974, en qualité de conducteur des travaux.  En 1986, il devient PDG de Maison Bouygues. En 1987, il est nommé vice-président de Bouygues.

La présidence du groupe aurait dû revenir à son frère aîné, Nicolas Bouygues, ingénieur de l'École centrale Paris (comme le père Francis Bouygues et le grand-père Georges Bouygues) mais c'est Martin, moins diplômé (de niveau Bac) mais présentant des facultés d’adaptation et au relationnel plus facile, qui obtient, le 5 septembre 1989, le poste de PDG de l'entreprise.

Martin Bouygues est à l’initiative des lancements de Bouygues Telecom (1994), de LCI (1994), de TPS (1996).

Il était aussi administrateur de TF1 depuis le 1er septembre 1987.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !