Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Combative

Marine Le Pen pense à la présidentielle 2017 : "il est en train de se passer quelque chose"

Sur RTL ce lundi matin, la présidente du FN a estimé que les résultats de ce scrutin était un "plébiscite" pour son parti.

Au Front national, la légère déception de dimanche soir a vite laissé la place à l'espoir. Si son parti n'a pas conquis de département malgré ses bons scores dans le Vaucluse, l'Aisne ou encore le Nord, Marine Le Pen a expliqué être satisfaite de ces résultats. "Le FN est arrivé en tête aux élections départementales dans 43 départements" a indiqué la présidente du parti. 

Interrogé sur le fait que le FN avait peut-être atteint un "plafond de verre", elle a réfuté en bloc cette argumentation. "Il y a zéro plafond de verre. Il y a des magouilles électorales entre le PS et l'UMP. Ils font mine de se combattre alors qu'ils appellent à voter l'un pour l'autre, tout le temps" a-t-elle estimé ajoutant que "cela pose le problème du mode de scrutin". "Combien de temps va-t-on accepter que le FN ne soit pas représenté alors qu'il fait des scores énormes ? Il va falloir remettre ça à plat car cela aggrave la défiance que les Français ont pour la politique" a-t-elle aussi indiqué.

Pour elle, le FN a remporté un succès sans précédent dimanche soir. "Nous avons multiplié par 62 le nombre d'élus. Il y a un plébiscite du FN" a expliqué Marine Le Pen qui voit maintenant beaucoup plus loin. "Je ne sais pas si je serai candidate dans le Nord aux élections régionales. Nous avons des espoirs de gain dans 4 ou 5 régions. Je vais me décider mais il n'y a pas d'urgence. Le choc de calendrier entre la gestion d'une grande région et la présidentielle est ma préoccupation" a-t-elle lâché.

La présidente du FN sera donc candidate à la présidentielle. Une candidature qui ne sera pas sans ambition. "Je me prépare à être présidente de la République. Il est en train de se passer quelques chose. Le niveau du FN ne cesse de monter. Les victoires de demain seront créées par le déni des autres partis pour les électeurs du FN et les Français en général" a-t-elle soutenu ajoutant qu'elle voulait placer plusieurs thèmes au coeur du débat : "souveraineté, identité nationale, démocratie ou oligarchie, ultralibéralisme ou patriotisme économique". Tout un programme. 

 

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Résultats du 2nd tour des élections départementales : immense vague bleue UMP, grosse défaite pour le PS, le FN marque le pas25 départements perdus : le PS atomisé façon SFIO ?Nicolas Sarkozy tacle Marine Le Pen : "c'est physique ! Je la déteste..."Résultats du 2nd tour des départementales : l'alliance UMP-UDI inflige une défaite cinglante à la gauche, le FN ne gagne aucun départementJean-Marie Le Pen dérape : "La France, c'est M. Valls ? Ah bon"

Mots-Clés

Thématiques

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.