Marine Le Pen, Aurore Bergé, Mathilde Panot, André Chassaigne, Boris Vallaud… : quels sont les nouveaux présidents de groupes à l'Assemblée nationale à l’issue des élections législatives ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Neuf groupes ont été constitués au sein de l’Assemblée nationale.
Neuf groupes ont été constitués au sein de l’Assemblée nationale.
©LUDOVIC MARIN / AFP

Vie démocratique

Marine Le Pen, Aurore Bergé, Mathilde Panot, André Chassaigne, Boris Vallaud… : quels sont les nouveaux présidents de groupes à l'Assemblée nationale à l’issue des élections législatives ?

Neuf groupes ont été constitués et un dixième est en train de se former pour la future composition de l’Assemblée nationale. La majorité relative obtenue par Emmanuel Macron va contraindre ces groupes à trouver des compromis sur les textes de loi.

Lors des élections législatives, le dimanche 19 juin, Emmanuel Macron a perdu la majorité absolue. Les différents groupes de l'hémicycle vont donc devoir travailler ensemble et chercher des compromis pour élaborer les lois. Le Palais-Bourbon compte pour l'instant neuf groupes. Le record de dix pourrait être atteint avec la constitution en cours d'un groupe composé de députés d'outre-mer, de l'UDI et d'anciens de Libertés et territoires.

Les présidents de chaque groupe ont un rôle déterminant. Ils organisent le travail parlementaire et permettent de trouver de l'unité au sein de leur famille politique. Ils participent aussi à la conférence des présidents et à l'établissement de l'ordre du jour des séances de l'Assemblée nationale.

Aurore Bergé pour Renaissance (anciennement LREM)

Aurore Bergé a été élue à la tête des députés Renaissance. La députée des Yvelines succède à Christophe Castaner, battu dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Jean-Paul Mattei pour le MoDem

Jean-Paul Mattei a été élu à la présidence du groupe MoDem, succédant à Patrick Mignola, battu aux législatives. Il l'a emporté par 36 voix contre neuf pour son concurrent Nicolas Turquois. Le groupe MoDem compte 48 membres, dont un tiers de nouveaux élus. Il était jusqu'ici vice-président des députés MoDem.

Laurent Marcangeli pour Horizons

Laurent Marcangeli a été élu à la tête du groupe Horizons à l'Assemblée nationale. Le maire d'Ajaccio est un ami d'Edouard Philippe. Ce groupe parlementaire symbolise l'aile droite de la majorité, compte 29 membres dans la nouvelle Assemblée.

Marine Le Pen pour le Rassemblement National

Marine Le Pen a décidé de laisser la présidence du Rassemblement National pour se concentrer entièrement au groupe du Rassemblement National à l'Assemblée. Marine Le Pen va présider un groupe de 89 députés.

Mathilde Panot pour La France insoumise

La députée LFI Mathilde Panot a été réélue à l'unanimité à la présidence de son groupe. La députée du Val-de-Marne était la seule candidate à ce poste qu'elle occupait déjà lors de la précédente législature. Elle sera à la tête d’un groupe d’environ 75 députés, au sein d'une coalition de gauche.

Olivier Marleix pour Les Républicains

Le député d'Eure-et-Loir, Olivier Marleix, a été élu à la tête des députés LR par 40 voix contre 20 pour Julien Dive. Fils de l'ancien ministre Alain Marleix, il est député depuis 2012.

Olivier Marleix avait déjà été candidat à la présidence du groupe en 2019 et avait été battu par Damien Abad. Ce dernier a été exclu de LR après avoir été nommé ministre des Solidarités dans le gouvernement d'Elisabeth Borne. Le groupe LR est passé d'une centaine à une soixantaine de membres dans la nouvelle Assemblée.

Boris Vallaud pour le Parti socialiste

Le député des Landes Boris Vallaud a été élu président du groupe socialiste à l'Assemblée. Porte-parole du PS, il l'a emporté par 26 voix contre quatre pour Guillaume Garot. A la tête de ce groupe d'une trentaine de députés, Boris Vallaud succède à Valérie Rabault, qui n'était pas candidate.

André Chassaigne pour la Gauche démocrate et républicaine

L'élu PCF du Puy-de-Dôme André Chassaigne a été reconduit à la tête du groupe de la Gauche démocrate et républicaine (GDR) à l'Assemblée nationale, qui compte désormais 12 communistes et six ultramarins. Il préside depuis 2012 ce groupe, qui a pu être reformé en 2017.

Il a, comme les autres alliés de LFI au sein de la Nupes, rejeté l'idée d'un groupe unique.

Cyrielle Chatelain et Julien Bayou pour les Ecologistes

Julien Bayou, député de la 5e circonscription de Paris, et Cyrielle Chatelain, députée de la 2e circonscription de l'Isère, ont été élus coprésident et coprésidente du groupe écologiste à l'Assemblée nationale. « Conformément à son attachement à la parité et à son histoire à l’Assemblée nationale, le groupe écologiste a décidé d’une coprésidence paritaire », selon un communiqué du groupe. L'article 19 du règlement de l'Assemblée ne prévoit qu'un nom par présidence de groupe, mais EELV espère voir cette règle modifiée. Julien Bayou est secrétaire national d'EELV depuis novembre 2019. Cyrielle Chatelain a travaillé dans une fédération d'associations d'insertion par le logement, puis à la métropole de Grenoble.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !