Marine Le Pen : son immunité parlementaire levée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Marine Le Pen : son immunité parlementaire levée
©

Dans de sales draps

Marine Le Pen : son immunité parlementaire levée

Le Parlement européen s'est prononcé ce mardi. La présidente du Front national devrait se retrouver au coeur d'une procédure judiciaire.

Marine Le Pen avait dit en décembre 2010 que les "prières de rue" des musulmans pouvaient être assimilées à "une occupation". Pour cette phrase, qu'elle a d'ailleurs maintenue lundi sur LCI, la députée européenne a vu son immunité parlementaire levée. Les membres du Parlement européen l'ont décidé ce mardi. 

Marine Le Pen ne se faisait guère d'illusion sur son sort. "Oui, ça va arriver parce que je suis une dissidente", mais "je ne le crains absolument pas" et "je m'en moque", avait-elle affirmé lundi sur LCI. La présidente du Front nationale a toutefois estimé qu'on voulait l'incriminer pour "un délit d'opinion". "Ma levée d'immunité parlementaire sera votée par mes adversaires politiques UMP-PS. Cela ne me pose aucune problème", avait-elle poursuivi sur LCI.

La commission des Affaires juridiques du Parlement s'était déjà prononcée à une large majorité pour la levée de l'immunité.  

La présidente du Front national a réagi quelques minutes après cette décision. "Cette décision exprime la crainte croissante de l'oligarchie face à l'irrésistible montée en puissance d'un mouvement patriote qui porte haut et fort la parole du peuple et propose de réelles solutions aux problèmes des Français", écrit la patronne du FN dans un communiqué.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !