Mariage homosexuel : Karl Zéro interpelle sa belle-sœur Frigide Barjot à coup de "Stop, Frigide" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le mariage gay continue de diviser
Le mariage gay continue de diviser
©Charles Platiau / Reuters

Lutte

Mariage homosexuel : Karl Zéro interpelle sa belle-sœur Frigide Barjot à coup de "Stop, Frigide"

Alors que les "anti" mariage pour tous se radicalisent, plusieurs proches de Frigide Barjot l'appellent à la raison.

Alors que le climat autour du mariage gay est de plus en plus tendu, les "anti" se radicalisant, Karl Zéro rend public ce lundi une lettre dans laquelle il appelle à la raison sa belle-sœur Frigide Barjot qui a lancé ces derniers jours des appels au "sang".

Le journaliste écrit ainsi "Ma chère belle-sœur. Serais-tu grisée à ce point par la médiatisation ? Au point de ne plus vouloir redescendre de ton glorieux destrier, telle Jeanne d’Arc pressentant qu’il faut maintenant enfiler la tenue de Sans-Culotte de Charlotte Corday pour rester au top? On va faire quoi alors ? On va s’entretuer, parce que ça détend ?" avant de conclure par un "Stop, Frigide ! Ton beauf qui te pardonnera si t'arrêtes les frais".

Karl Zéro n'est pas le seul proche à avoir appelé à la raison Frigide Barjot. Alexandre Dousson, un soi-disant ami homosexuel de la figure de proue des "anti" mariage pour tous, a ainsi publié sur son profil une lettre ouverte à Frigide Barjot dans laquelle il la compare à "un danger public" précisant "Ma Frigide, puisque tu m'appelles mon Alex, depuis 15 ans que l'on se connait, je m'adresse une dernière fois à toi. Je suis gay, favorable à l'égalité des droits. Tes propos d'hier me donnent la nausée. Tu as dépassé toutes les bornes et tu es désormais un danger public".

La radicalisation des "anti" fait suite à l'annonce du gouvernement d'accélérer le calendrier parlementaire. Frigide Barjot avait alors qualifié cette décision de véritable "honte" précisant que "Les Français ne veulent pas de ce projet de loi et que font-ils? Ils accélèrent. Hollande veut du sang, il en aura ! Tout le monde est furieux. Nous vivons dans une dictature".

Les actions coups de poing ont donc déjà commencé avant même que le texte sur le mariage pour tous soit examiné en deuxième lecture par les députés à l'Assemblée nationale. Parmi elles, la poursuite par des "anti" de la journaliste Caroline Fourest entraînant même une perturbation à Nantes d'un débat auquel elle devait participer en bloquant son TGV à son retour en gare à Paris. Manuel Valls a lui aussi était victime de la radicalisation des "anti". Plusieurs dizaines d'entre eux attendaient en effet le ministre de l'Intérieur et son épouse à la sortie d'un concert dimanche soir.

Lu sur Europe1.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !