Manuel Valls hué à Nice, l'actualité en réactions politiques ce 19 juillet 2016 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Manuel Valls hué à Nice, l'actualité en réactions politiques ce 19 juillet 2016
©REUTERS/Jacky Naegelen

Aïe…

Manuel Valls hué à Nice, l'actualité en réactions politiques ce 19 juillet 2016

Sans surprise, la classe politique s'est focalisée principalement dans les médias ce mardi sur les huées adressées à Manuel Valls lors de l'hommage aux victimes de Nice.

L’hommage national aux 84 personnes tuées dans l’attentat du 14 juillet a été marqué, lundi 18 juillet à Nice, par les huées qui ont visé le premier ministre Manuel Valls sur la promenade des Anglais, où une minute de silence a été observée. C’est la première fois que des participants à une cérémonie en hommage aux victimes d’attentats, comme ceux de janvier et de novembre 2015, expriment leur colère envers l’exécutif et, pour certains, l’ensemble de la classe politique.

La secrétaire d'Etat en charge de l'aide aux victimes Juliette Méadel a été invité ce mardi sur iTELE. Elle a jugé «honteux» les huées qui ont accompagné le départ des membres du gouvernement présents hier à Nice, à l'occasion de l'hommage rendu aux victimes de l'attentat du 14 juillet. «C'était évidemment des sifflets qui n'avaient pas lieu d'être […], qui portent aussi atteinte à la dignité et à la mémoire de ceux qui sont décédés, et aux proches des victimes. Donc c'était plus que déplacé.», a – t – elle dénoncé le comportement de certaines personnes. 

 

Juliette Méadel: "L'Etat sera toujours présent... par ITELE

Invité ce mardi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Alain Juppé est également revenu sur les sifflets et les huées qui ont visé Manuel Valls. "Je ne peux pas approuver dans une manifestation de recueillement que ça se transforme en règlement de compte politique", a réagi le candidat à la primaire à droite.

 


Attentat à Nice: Juppé n'approuve pas les huées... par BFMTV

Quant à Marisol Touraine, la ministre de la Santé, qui était présente au côté du Premier ministre lors de la minute de silence, elle a été tout simplement "choquée" par les sifflets. Invité chez RTL France, ce matin, elle a exprimé son mécontentement. 

 


Attentat à Nice : Marisol Touraine "choquée... par rtl-fr

Pour finir, Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de la Défense et de l’Intérieur, président de la Fondation Res Publica était ce mardi 19 juillet, l’Invité du matin de RFI. Alors que la cohésion nationale est mise à mal par le terrible attentat de Nice, il a déclaré que « Les terroristes veulent nous diviser, ne leur faisons pas le cadeau de nos divisions. »

 


J.-P. Chevènement: «Les terroristes veulent... par rfi

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !