Mali : cinq membres de la Croix-Rouge enlevés par des jihadistes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mali : cinq membres de la Croix-Rouge enlevés par des jihadistes
©

Inquiétude

Mali : cinq membres de la Croix-Rouge enlevés par des jihadistes

Le Mujao, groupe islamiste affilié à al-Qaïda, a revendiqué le rapt des humanitaires.

Un responsable du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest (Mujao) a affirmé mardi avoir enlevé dans le nord du Mali une équipe du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dont l'ONG était sans nouvelles depuis samedi. "Ils sont en vie et en bonne santé", a dit ce responsable, sans plus de détails. Lundi, le CICR avait annoncé avoir "perdu le contact avec un de ses véhicules, avec cinq personnes à son bord", sans savoir s'il s'agissait d'un enlèvement.

Les cinq personnes, tous des Maliens, sont quatre membres du CICR et un vétérinaire d'une autre organisation humanitaire. Ils "étaient partis de Kidal pour regagner leur base à Gao lorsque nous avons perdu le contact, dans des circonstances que nous ignorons encore", avait alors précisé dans un communiqué Christoph Luedi, chef de la délégation du CICR au Mali.

Le Mujao est un des groupes islamistes alliés à al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui ont occupé le nord du Mali en 2012. Ils ont ensuite été en partie chassés par une intervention militaire internationale lancée début 2013 à l'initiative de la France, et toujours en cours.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !