Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
©Capture écran Europe 1

Question de point de vue

M6 : "Mon salaire d'1,4 million, ce n'est pas énorme" juge Nicolas de Tavernost

Interrogé sur France Inter, il s'oppose au plafonnement de la rémunération des patrons.

Les plafonds ? Très peu pour lui. Le patron du groupe M6, Nicolas de Tavernost, s'est déclaré opposé à la limitation des rémunérations pour les grands patrons. "Je suis libéral. Je crois à la liberté des actionnaires, ce sont eux qui fixent la rémunération des patrons, c’est à eux de décider", juge-t-il sur France Inter, précisant qu'il fallait être "transparent et responsable."

Justement, son salaire s'élève à 1,4 million d'euros par an. "Ce n'est pas énorme" affirme le chef d'entreprise qui souligne, non seulement qu'il n'est "pas le mieux payé du groupe" mais que "quelques footballeurs sont bien mieux payés" que lui. Il a par ailleurs précisé que sa chaîne M6 se porte bien et est repassé au-dessus de la barre des 10% d'audience.

Depuis plusieurs semaines, le gouvernement a entamé un bras de fer avec certains grands patrons dont Carlos Ghosn (Renault) et Carlos Tavares (PSA) dont les émoluments ont explosé. François Hollande a notamment évoqué une loi pour rendre obligatoire le vote des actionnaires, au détriment de celui du conseil d'administration. L'opposition d'Emmanuel Macron sur ce sujet avait alors créé une polémique au gouvernement. 

Lu sur France Inter

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !