Lutte contre le racisme et l'antisémitisme : les grandes mesures annoncées par Manuel Valls | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Manuel Valls
Manuel Valls
©Reuters

Plan de lutte

Lutte contre le racisme et l'antisémitisme : les grandes mesures annoncées par Manuel Valls

Le Premier ministre présentait ce vendredi matin son plan pour lutter contre les propos et les actes racistes, notamment sur internet et dans les écoles.

Dans son discours, le chef du gouvernement a dénoncé un racisme augmentant "de manière insupportable" et annoncé des propositions en s'axant sur plusieurs priorités, pour un coût total de 100 millions d'euros sur trois ans :

  • La sécurité

"Etre raciste, antisémite ou xénophobe, c'est commettre un délit" a rappelé Manuel Valls. "Il n'y aura aucune indulgence, aucune hésitation dans l'application de la loi." Le chef du gouvernement a confirmé que le racisme et l'antisémitisme vont devenir une "circonstance aggravante" aux crimes et délits. De façon plus préventive, une enquête annuelle de "victimation" permettra de "compléter la connaissance sur le sujet."

  • Internet

C'est notamment sur internet et les réseaux sociaux que le gouvernement souhaite agir. "Internet est une opportunité, un espace de liberté mais ce n'est pas une zone de non droit" a-t-il martelé, rappelant l'existence de la plateforme Pharos qui permet de signaler les propos délictuels en ligne. "Une unité nationale de lutte contre les contenus illicites, consacrés à la haine sur internet,  va être créée afin de supprimer les propos, identifier les auteurs et les poursuivre" a annoncé Manuel Valls, soulignant que ces "cyber-patrouilleurs" présenteront leurs résultats chaque année. "La passivité sur internet, c'est fini. La fermeté du gouvernement sera sans faille." Un "e-rappel à la loi" sera d'ailleurs créé pour prévenir la récidive.

  • L'école

Le deuxième axe de son plan de lutte se concentrera sur l'école. "Il faut qu'une réponse systématique soit apportée à tous les dérapages, à chaque parole raciste, antisémite ou xénophobe" a insisté Manuel Valls. "Chaque incident sera signalé à la hiérarchie (...) et nous devons multiplier les actions de médiation." Par ailleurs, la formation du personnel "aux valeurs de la république et à la laïcité" sera accentuée. Sur le programme, à chaque étape de la scolarité, "un lieu de mémoire et une œuvre" seront étudiés. 

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !