Loi bioéthique : Olivier Véran confirme que des couples de femmes pourront « s'inscrire dans des parcours PMA dès la rentrée » | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, donne une conférence de après une visite dans un centre de vaccination Covid-19, le 24 avril 2021.
Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, donne une conférence de après une visite dans un centre de vaccination Covid-19, le 24 avril 2021.
©Raphael Lafargue / POOL / AFP

Assemblée nationale

Loi bioéthique : Olivier Véran confirme que des couples de femmes pourront « s'inscrire dans des parcours PMA dès la rentrée »

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a officiellement ouvert les débats en nouvelle lecture sur le projet de loi bioéthique qui doit ouvrir aussi la procréation médicalement assistée aux femmes seules.

Olivier Véran a promis devant l'Assemblée nationale que des couples de femmes pourront « s'inscrire dans des parcours PMA dès la rentrée », une fois le projet de loi de bioéthique définitivement adopté cet été. Le ministre de la Santé a officiellement donné le coup d'envoi des débats en nouvelle lecture de ce projet de loi, selon des informations de France Info. Ce dispositif doit aussi permettre l’ouverture à la procréation médicalement assistée aux femmes seules.

« Après près d'un an et demi d'une crise sanitaire qui a profondément bouleversé la vie des Français et la vie de cette assemblée, je ne peux m'empêcher de voir dans le retour de ce texte devant le Parlement le signe d'un pays qui regarde à nouveau l'avenir avec confiance, avec exigence (…) La famille française s'agrandit dans la diversité de ses modèles et la richesse de ses configurations. C'est un enjeu d'égalité ».

Outre l'ouverture de la PMA, le projet gouvernemental prévoit aussi une réforme de la filiation et de l'accès aux origines. L’autoconservation des ovocytes ou la recherche sur les cellules souches embryonnaires seront aussi au cœur des débats.

Selon Olivier Véran, « ce texte ne satisfera pas tout le monde, mais il sera un texte équilibré, ambitieux sans être aventurier, et responsable sans être tiède ».

Plus de 1.500 amendements seront étudiés jusqu'à vendredi.

A lire aussi : Loi bioéthique : les Français entre vaste méconnaissance du contenu du projet et forte envie de principe de précaution

A lire aussi : La loi bioéthique, ce révélateur des clivages politiques français qui en dit beaucoup plus que nombre de sondages

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !