Logement : le gouvernement envisagerait de remanier le dispositif Duflot | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Logement : le gouvernement envisagerait de remanier le dispositif Duflot
©

Encore des réformes

Logement : le gouvernement envisagerait de remanier le dispositif Duflot

Selon Europe 1, Manuel Valls devrait faire des annonces concernant le logement la semaine du 25 août. Le gouvernement réfléchirait notamment à un "nouveau Duflot", plus avantageux fiscalement.

François Hollande veut un nouveau plan logement pour la rentrée afin de relancer la construction. Car s'il avait promis 500 000 nouvelles constructions par an, il n'y en a eu que 340 000 en 2013 et il devrait y en avoir encore moins cette année. C'est pourquoi Manuel Valls devrait faire des annonces dans le courant de la semaine prochaine. Selon Europe 1, plusieurs pistes sont envisagées. 

Le gouvernement réfléchirait notamment à l'idée de remanier le dispositif Duflot : ce dernier permet de payer moins d'impôts quand on achète un logement pour le louer. Cette nouvelle mesure devrait d'ailleurs être plus avantageuse fiscalement. Elle devrait aussi autoriser à louer son bien à ses enfants ou parents, ce qui est illégal à l'heure actuelle. Sans surprises, ce "nouveau Duflot" pourrait bien s'appeler le "dispositif Valls". Le gouvernement envisage aussi un allégement de la fiscalité sur la vente des terrains. Aujourd'hui plus vous gardez votre terrain et moins vous payez d'impôt sur la plus-value quand vous le vendez. L'exécutif réfléchit à l'inverse : plus vous le garderez, plus vous serez taxer. Ce dispositif permettrait de libérer des terrains à construire.

Par ailleurs, au printemps le gouvernement avait annoncé 50 mesures de simplification des normes de construction. L'obligation de construire un espace entre les toilettes et la cuisine a par exemple été abrogée. De nouvelles mesures similaires devraient être annoncées dans l'espoir de réduire les coûts de construction de 10%.

lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !