Liem Hoang Ngoc, fondateur du club des "Socialistes affligés" pronostique un second tour FN-UMP en 2017 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Liem Hoang Ngoc, fondateur du club des "Socialistes affligés" pronostique un second tour FN-UMP en 2017
©

Prono

Liem Hoang Ngoc, fondateur du club des "Socialistes affligés" pronostique un second tour FN-UMP en 2017

L'ancien député européen qui a lancé ce club le 8 juin, a attaqué le gouvernement.

Le club des "Socialistes affligés" est né dimanche. Sous la houlette de l'économiste Liem Hoang Ngoc, il a pour objectif de tirer la sonnette d'alarme sur la politique actuelle de la gauche et du gouvernement. Et l'ancien député européen n'est pas très optimiste. Ce lundi matin sur France Info, il a expliqué que si la gauche ne changeait pas rapidement de politique, elle risquait de ne pas être présente au second tour de l'élection présidentielle de 2017. 

Pour lui, la politique menée est contraire à ce qu'il faudrait réaliser. "Ce n'est pas la bonne méthode employée" par François Hollande, cette histoire de 30 milliards, des gestes aux entreprises sans contrepartie ni garantie d'efficacité. 30 milliards, c'est 1,5% de PIB. On aurait pu en faire autre chose : redistribution pour les ménages modestes, transition écologique..." explique-t-il.  "Si le président de la République ne change pas son fusil d'épaule d'ici 2017, le PS risque de ne plus exister" indique Liem Hoang Ngoc.

Le fondateur du club des "Socialistes affligés" a aussi soutenu que la situation en France était grave et profitait au FN. Quant à la polémique née des propos de Jean-Marie Le Pen, il explique : "sans doute veut-il marquer son territoire, à l'heure où le FN se banalise dans l'opinion publique". Et là aussi, il insiste en critiquant le gouvernement. "Lorsqu'on applique une politique qui ressemble à celle pratiquée par Nicolas Sarkozy, il ne faut pas s'étonner qu'on nous balance l'UMPS" a-t-il conclu.


"la gauche risque de disparaître du 2e tour en...par FranceInfo

Lu sur francetvinfo.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !