Les rebelles accusent l'OTAN | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les rebelles accusent l'OTAN
©

Libye

Les rebelles accusent l'OTAN

Le chef des insurgés fustige la lenteur, voire l'inaction des Occidentaux à Misrata.

La charge est virulente. Elle est l'œuvre du chef militaire de la rébellion libyenne. Le général Abdel Fattah Younés accuse l'OTAN de laisser mourir les habitats de Misrata. "L'Otan opère très lentement, ce qui permet aux forces de Kadhafi d'avancer. L'Otan nous a déçus, elle ne nous a pas donné ce que nous attendions, elle est devenue notre problème", a t-il expliqué

La troisième ville du pays est l'objet d'intenses bombardements des forces pro-Kadhafi. Les rebelles réclament une action internationale similaire à celle qui a permis d'épargner Benghazi. Au cas contraire, la question serait évoquée par le Conseil de transition national libyen devant l'ONU.

L'OTAN se défend de ces accusations. L'organisation explique que le régime libyen a recours à des boucliers humains, et qu'il stationne ses forces au milieu de la population. Deux raisons qui empêchent tout bombardement.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !