Les Unes du jour, vendredi 7 janvier : Omicron omniprésent ; Air France-KLM a encore besoin de plusieurs milliards | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Kiosque
Kiosque
©BERTRAND GUAY / AFP

Revue de presse des quotidiens

Les Unes du jour, vendredi 7 janvier : Omicron omniprésent ; Air France-KLM a encore besoin de plusieurs milliards

Médias

Omicron sème la pagaille à l'école à la Une du Parisien

Près de 10.000 classes fermées, 47.500 cas positifs chez les enfants, 5.600 chez les adultes

Omicron, Le vertige à la Une de Libération

Non-vaccinés : questions sur un enjeu sanitaire à la Une du Figaro

Sur la période du 13 au 19 décembre, le nombre d'admissions en réanimation et à l'hôpital aurait pu être réduit de 40 à 50 % si toute la population était vaccinée, selon la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees).

Non-vaccinés Le choix d'une vie en marge à la Une de la Croix

Malgré l’entrée en vigueur annoncée du passe vaccinal, certains réticents ne semblent pas prêts à céder. Quitte à assumer une vie à la marge, parfois jusque dans leur propre famille.

Air France-KLM doit encore lever plusieurs milliards à la Une des Echos

L'année 2022 sera décisive pour le groupe, qui va devoir procéder à une nouvelle augmentation de capital en 2022, de 1 à 2 milliards d'euros. Ce ne sera pas la dernière levée de fonds : selon les estimations, Air France-KLM aurait besoin de 4 à 6 milliards d'euros pour se maintenir dans le peloton de tête du transport aérien.

Houellebecq, les politiques : un étrange roman à la Une de l'Opinion

Anéantir, le huitième roman de l'écrivain, sort en librairie ce vendredi, alors que la campagne présidentielle débute. Beaucoup de politiques français sont fascinés par un auteur qui ne refuse pas de se mêler à eux

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !