Les Unes du jour : Poutine et la menace nucléaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Kiosque
Kiosque
©BERTRAND GUAY / AFP

Revu de presse des quotidiens

Les Unes du jour : Poutine et la menace nucléaire

Médias

La menace nucléaire à la Une de La Croix

Le président russe a déclaré que son pays n’hésitera pas à employer « tous ses moyens » de défense, dont le nucléaire, en cas d’attaque sur son territoire. Ce dernier inclut, à ses yeux, les régions du sud et de l’est de l’Ukraine que la Russie s’apprête à annexer au terme de référendums devant se tenir ce week-end dans les territoires occupés.

Poutine choisit la surenchère à la Une du Figaro

Le président russe a évoqué l’utilisation de l’arme nucléaire et décrété la mobilisation de 300 000 hommes pour aller combattre en Ukraine.

À l’époque contemporaine, la Russie n’a connu jusqu’à présent que trois appels officiels à la mobilisation: le 18 juillet 1914 (lors de la Première Guerre mondiale), le 23 juin 1941 (contre l’Allemagne nazie) et ce 21 septembre, presque sept mois après le lancement de l’«opération militaire spéciale» en Ukraine.

Poutine La fuite en avant à la Une du Parisien

Le président russe a annoncé mercredi matin la mobilisation de centaines de milliers de réservistes pour combattre en Ukraine, tout en essayant d’intimider l’Occident par le chantage nucléaire. «Ce n’est pas du bluff», a-t-il martelé, la mine grave.

Poutine Guerre et Peur à la Une de Libération

Plusieurs mois après le début d’un conflit qui ne s’est pas déroulé selon ses plans, le président russe a décrété que la guerre en Ukraine, autrefois qualifiée d’«opération spéciale», était en fait un combat contre «l’Occident collectif».

L'escalade à la Une des Echos

La Russie serait prête à utiliser toutes les armes à sa disposition, y compris nucléaires, contre l'Ukraine ou les Occidentaux. Cette menace, qui vise à sanctuariser l'annexion prochaine par Moscou de régions ukrainiennes occupées, fracasserait la «grammaire» internationale régissant l'emploi de bombes atomiques depuis le début de la guerre froide.

Retraites : la stratégie du tournis à la Une de l'Opinion

Le chef de l’Etat multiplie les chantiers pour saturer les oppositions. L’accélération envisagée de la réforme des retraites fait partie de cette offensive. Avec de gros risques politiques et sociaux

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !