Les ultimes manœuvres de François Hollande avant la démission de Manuel Valls | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Les ultimes manœuvres de François Hollande avant la démission de Manuel Valls
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Ajustements

Les ultimes manœuvres de François Hollande avant la démission de Manuel Valls

"Valls aimerait assez que ce soit Le Drian, pas sûr que Hollande lui fasse ce plaisir", explique un proche de président, cité par Le Monde.

Moins d'une semaine après l'annonce par François Hollande de son renoncement pour l'élection présidentielle de 2017, Manuel Valls se prépare à quitter Matignon pour officialiser sa candidature à la primaire de la gauche. Plusieurs noms sont évoqués pour succéder au Premier ministre, notamment des fidèles du chef de l'État, dont l'entourage a confié au journal Le Monde qu'il sera le seul à prendre cette décision. Manuel Valls n'aura donc "pas son mot à dire", selon le quotidien du soir. 

"Hollande a envie d’avoir autour de lui des gens en qui il a totalement confiance (…) Dommage qu’Ayrault ait déjà été premier ministre, sinon ça aurait pu être la petite tape de Hollande sur l’épaule de Valls pour lui dire qu’il n’oublie rien", explique une source proche de l'Élysée, citée par Le Monde. 

"Valls aimerait assez que ce soit Le Drian, pas sûr que Hollande lui fasse ce plaisir", confie un autre interlocuteur, alors que le ministre de la Défense joue encore un rôle clé dans la lutte contre le terrorisme. 

Hormis le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, qui fait figure de favori, d’autres noms sont néanmoins évoqués, "comme celui du maire de Dijon, François Rebsamen, ou du ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll. Deux fidèles du chef de l’Etat. M. Le Foll est également cité pour Matignon, comme la ministre des affaires sociales, Marisol Touraine, ou encore la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem", précise le quotidien. 

>>>> À lire aussi : Méfiez-vous, François Hollande peut encore nuire !

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !