Les tarifs du gaz augmenteront en moyenne de 2,31% à partir du 1er novembre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les tarifs du gaz augmenteront en moyenne de 2,31% à partir du 1er novembre
©

Changements

Les tarifs du gaz augmenteront en moyenne de 2,31% à partir du 1er novembre

D'autres nouveautés interviendront également à partir de demain, comme le début de la trêve hivernale ou l'augmentation des tarifs de l'électricité.

Le mois de novembre commence demain et avec lui interviennent plusieurs changements, sociaux et économiques. La trêve hivernale débute ce vendredi 31 octobre au soir et prendra fin le 31 mars au soir. Au cours de cette période, les propriétaires ne pourront pas exclure leurs locataires, même s'ils ont déjà entamé une procédure judiciaire.

Par ailleurs, les coupures de gaz et d'électricité s'interrompent en cas de factures impayées. En revanche, à partir du 1er novembre, les tarifs réglementés du gaz de GDF Suez augmenteront de 2,31% en moyenne par rapport à octobre 2014. Près de sept millions de foyers sont concernés. L'augmentation sera en moyenne de 0,8% pour ceux qui n'utilisent le gaz que pour la cuisson, de 1,4% pour ceux qui l'utilisent en plus pour l'eau chaude et de 2,2% pour ceux qui se chauffent au gaz. Les tarifs de l'électricité vont également augmenter, de 2,5% pour 28 millions de foyers.  

Autre nouveauté, les voitures neuves devront désormais toutes être équipées d'un nouveau système : EPS ou "Electronic Stabilty Program". Il s'agit d'un correcteur de trajectoire qui permet d'éviter les dérapages et diminue donc grandement le risque d'accidents. Des capteurs situés dans les quatre roues du véhicule contrôlent sa trajectoire 25 fois par seconde. Enfin, le dernier changement concerne les entreprises : les entreprises commerciales de moins de 250 salariés devront prévenir leurs salariés en cas de cession du fonds de commerce ou de la majorité des parts sociales afin qu'ils puissent formuler une offre de reprise.  

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !