Les socialistes donnés gagnants en Espagne en cas d'élection | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Les socialistes donnés gagnants en Espagne en cas d'élection
©Emilio Naranjo / POOL / AFP

Virage à gauche

Les socialistes donnés gagnants en Espagne en cas d'élection

Le chef actuel du gouvernement, Pedro Sanchez pourrait dès lors renforcer sa position fragile à la tête de l’exécutif.

Arrivé au pouvoir il y a deux mois, Pedro Sanchez, tête de file du PSOE (Parti Socialiste espagnol), a de fortes chances de rester à son poste à l'issue des élections législatives anticipées. Un sondage récent a affirmé qu'il obtiendrait près de 30% des voix, ce qui pourrait le conforter, les socialistes ne disposant que de 84 sièges sur 350 au Congrès des députés. Son principal adversaire, le Parti Populaire, arrive à 20%, à égalité avec les libéraux de Ciudadanos. L'extrême-gauche, Podemos, serait elle à 15%.

Jusqu'ici, le chef du gouvernement espagnol rechignait à passer par les urnes, les sondages indiquant encore une supériorité de l'ancien parti au gouvernement, les conservateurs du Parti Populaire de Mariano Rajoy. Ce sondage montre un affaiblissement du parti qui vient de gouverner pendant 7 ans et qui a traversé une des plus grandes crises de l'histoire de l'Espagne avec les mésaventures catalanes. La gauche fait donc son retour en Espagne, avec pour la première fois un sondage créditant la gauche au dessus de la droite depuis 2009, comme s'en est félicitée la porte parole du PSOE, Adriana Lastra.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !